Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée mercredi 30 septembre 2020 

Document

Article

Titre : DES REFRACTAIRES AVEC DES FIBRES D'ACIER. UNE AMELIORATION SENSIBLE DANS LE DOMAINE IMPORTANT DES REFRACTAIRES / REFRACTORIES WITH STEEL FIBRES. MAJOR IMPROVEMENT IN THE IMPORTANT FIELD OF REFRACTORIES / REFRACTARIOS CON FIBRAS DE ACERO. UNA MEJORA IMPORTANTE EN EL IMPORTANTE CAMPO DE LOS REFRACTARIOS
Réf. ATILH n°16377
Source : CEMENTO-HORMIGON
(1981)
Auteur(s) : FERNANDEZ CANOVAS M.
Mots clés : BETON / Résistance mécanique / REVETEMENT / FONDS ATILH / GRANULAT / Béton projeté / Fibre métal / Fibre acier / Béton préfabriqué / BLOC BETON / GRANULOMETRIE / Réfractaire / CERAMIQUE / Coulis / CHOC MECANIQUE / ACIER INOXYDABLE
Résumé : CEMENTO-HORMIGON, ESP, AOUT 81, V 52, N 573, 747-55.
Né dans les années 70, l'emploi de filtres d'acier dans les réfractaires s'est notablement développé à tel point que dès 1976, on consommait 200 000 kg/an en acier inoxydable aux USA dans les réfractaires uniquement. Ces fibres sont employées non seulement pour les blocs et pièces moulées, mais aussi pour les revêtements coulés in situ et même pour ceux mis en place par projection (gunitage). A cause de l'augmentation du travail de rupture, les avantages apportés par l'incorporation de fibres aux bétons réfractaires sont l'amélioration des résistances mécaniques et surtout de la résistance aux chocs, un moindre risque de fissuration et de désagrégation, une meilleure tenue à l'abrasion, etc ... La tenue dépend évidemment de la température (limitée par la température de fusion), du gradient thermique, de la nature de l'atmosphère, de la porosité du matériau et de la durée d'exposition ; la fatigue résultant des cycles de chauffage-refroidissement est mieux supportée et la durée de vie très allongée dans le cas de la présence de fibres. Il en est de même dans le cas des chocs thermiques, ceci à cause du travail important que les fibres permettent d'absorber. Les quantités de fibres incorporées vont de 0,75 à 1,5 % en volume ; le prix est augmenté de 2 à 3 %, mais avec une durée de vie qui peut être multipliée par 2 ou 3. La granulométrie des bétons utilisés est toujours très fine, notamment dans le cas de gunitage (< 8 mm ; rapport ciment/sable égale à 1/3,5). La dimension des fibres est de l'ordre de 30 mm pour un diamètre de 0,35 mm. Les applications vont des fours de la métallurgie à des plates-formes d'envol ou d'essai de freins en passant par des applications dans l'industrie cimentière (revêtement de cyclones des récupérateurs, ...).
Langue : Espagnol

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2020