Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée dimanche 18 avril 2021 

Document

Article

Titre : BASES THEORIQUES DE LA FABRICATION DE CIMENTS SPECIAUX / THEORETICAL FUNDAMENTALS OF SPECIAL CEMENTS / THEORETISCHE GRUNDLAGEN DER HERSTELLUNG VON SPEZIALZEMENTEN
Réf. ATILH n°17562
Source : CEMENT
(1982)
Auteur(s) : KUZNECOVA T. V.
et KRAVCHENKO IV.
Mots clés : CIMENT / FONDS ATILH / Phase / HYDRATATION / FABRICATION / Clinker / Cru ciment / Sulfate de calcium / ETTRINGITE / Chlorure de calcium / Hydrate / Système CAO-SIO2 / CRISTALLISATION / Ciment alumineux / Sulfoaluminate de calcium / Système CAO-AL2O3 / Oxyde de sodium / Transformation phase / Fluorure de calcium / Phase C2AH8 / Oxyde de potassium / Liants divers / PHASE CA2 / Phase CA / Phase C12A7
Résumé : CEMENT, URSS, SEP 82, N 9, 17-9.
Lors de la cuisson du système CaCO3-Al2O3-SiO2-CaSO4 se forment d'abord les phases C12A7, CA et C2S, puis les phases C3A3CS et 2(C2S).CS. Le CaSO4 qui se dégage lors de la décomposition de 2(C2S).CS réagit avec l'aluminate de calcium pour former un surplus de C3A3CS. Le clinker cuit à 1300 °C contient du CA, C12A7, C3A3CS, C2S et CaSO4 (pour un excès de gypse dans le mélange cru). La vitesse d'hydratation des aluminates et du sulfoaluminate de calcium, la composition des hydrates formés et le début de la recristallisation des aluminates hydratés dépendent de la composition de l'aluminate initial. L'ettringite, les phases C4AH10 et C2AH8 et l'hydroxyde d'aluminium formés en début d'hydratation sont conservés dans le ciment durci, ainsi que les hydrates de C3A3CS.
Langue : Russe

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2021