Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée vendredi 4 décembre 2020 

Document

Article

Titre : ALTERATION INTERNE DES BETONS. LA REACTION ALCALIS-GRANULATS / INTERNAL ALTERATION OF CONCRETE. THE ALKALI-AGGREGATE REACTION
Réf. ATILH n°18537
Source : TRAVAUX
(1983)
Auteur(s) : REGOURD M.
Mots clés : BETON / FISSURATION / FONDS ATILH / GRANULAT / HUMIDITE / ROUTE / TEMPERATURE / MORTIER / PETROGRAPHIE / Alcali réaction / Déterioration / Expansion volume / QUARTZ / SILICE / Ciment Portland composé / Métal alcalin / Age béton / Essai accéléré
Résumé : TRAVAUX, FR, MAI 83, N 577, 62-7.
Quelques exemples de structures en béton dégradées par la réaction alcalis-granulats sont d'abord donnés puis les 5 facteurs qui influencent la dégradation du béton sont passés en revue : la nature des granulats (rôle des silices amorphes réactives et des grains de quartz altérés), la teneur en alcalis solubles, le degré d'humidité de l'environnement, la température et le temps. Leur action simultanée n'est pas encore complètement élucidée. Les tests accélérés effectués sur les granulats (essai chimique, expansion de cylindres de roche et examen pétrographique) et sur des prismes de mortier ou de béton (expansion) sont discutés. L'examen pétrographique des granulats et l'utilisation d'un ciment composé (65 % de laitier ou 30 % de pouzzolane) sont actuellement les mesures préventives les plus sûres.
Langue : Français

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2020