Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée mercredi 2 décembre 2020 

Document

Article

Titre : APPARITION DES CARACTERISTIQUES DE LA STRUCTURE ELECTRONIQUE ET DES LIAISONS CHIMIQUES DES PHASES SOLIDES AU COURS DU DURCISSEMENT DES PATES DE CIMENT / FEATURING OF THE ELECTRONIC STRUCTURE AND CHEMICAL BONDS OF SOLID PHASES BY CEMENT MIXTURE HARDENING / AUFTRETEN DER BESONDERHEITEN DER ELEKTRONENSTRUKTUR UND DER CHEMISCHEN BINDUNGEN DER FESTEN PHASEN BEI ERHAERTUNG DER ZEMENTMISCHUNGEN
Réf. ATILH n°18633
Source : CEMENT
(1983)
Auteur(s) : SVATOVSKAJA LB.
Mots clés : BETON / CIMENT / Résistance mécanique / FONDS ATILH / Défaut cristallin / STRUCTURE / Adujant béton / DURCISSEMENT / RHEOLOGIE / DOSAGE / Rapport eau ciment / HYDRATATION / Plastifiant / Ouvrabilité béton / Béton frais / Pâte ciment / Fluorure / MICROSTRUCTURE / Carbonate / Phase C3S / Propriété hydraulique / Activation / Hydrate / Système CAO-SIO2 / PHOSPHATE / SOLUBILITE / LIAISON CHIMIQUE / Eau gachage
Résumé : CEMENT, URSS, MAI 83, N 5, 10-1.
L'addition d'activateurs peu solubles dans les pâtes de ciment entraîne une modification des phases hydratées et des caractéristiques rhéologiques des mélanges. Les produits à liaison covalente et ionique (carbonate de Mg, phosphates de Ca et de Ba, sulfate de Ca) ont un effet plastifiant lorsqu'ils sont ajoutés à raison de 0,5-1,0 % pds du ciment ; les produits à liaison purement covalente (bore, hydrogène, carbure et Si, ...) accroissent l'ouvrabilité des mélanges quel que soit le dosage. De plus, l'effet d'additions équivalentes peut être différent selon la quantité d'eau de gâchage chimiquement liée en début d'hydratation (ou du rapport E/C). L'introduction de petites quantités (0,5 - 1,0 % pds du ciment) de plastifiants solides dans les bétons frais permet d'accroître la résistance finale en favorisant les réactions d'hydratation par l'intermédiaire des défauts cristallins.
Langue : Russe

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2020