Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée mercredi 20 janvier 2021 

Document

Article

Titre : LES AGENTS DE MOUTURE ET LES ECONOMIES D'ENERGIE / GRINDING AIDS AND ENERGY SAVINGS / MAHLHILFEN UND DIE ENERGIEEINSPARUNGEN
Réf. ATILH n°19387
Source : CIMENTS ET BETONS, REVUE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION
(1983)
Auteur(s) : VENUAT M.
Mots clés : CIMENT / FONDS ATILH / RHEOLOGIE / Agglomération / DOSAGE / Contrôle qualité / USURE / CONSOMMATION ENERGIE / ECOULEMENT / Broyage / Détermination / GRANULOMETRIE / Ciment - Farine crue / LABORATOIRE / Finesse particule / RENDEMENT / RENTABILITE / Broyeurs à boulets / Appareil mesure / Activation / Agent de mouture / Densité / Ion / Corps broyant / Fluidité / ATOME / Durée / AGREMENT CERTIFICAT
Résumé : CIMENTS ET BETONS, REVUE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION, FR., NOV 83,V 744, N 5 , 285-9
Les agents de mouture : eau, charbon, cendres volantes, sous-produits, acides, amines, acétone et polyols limitent l'agglomération des grains de clinker sur les corps broyants et les parois du broyeur, augmentent la fluidité et l'écoulement de la farine, dans le but d'optimiser le rendement de broyage avec un gain énergétique. Le dosage croissant avec la finesse de mouture doit rester inférieur à 5/10 000 de la masse du ciment. Les essais en usine, de plusieurs jours, sont mieux à même de déterminer la dose d'adjuvant à utiliser et d'apprécier la rentabilité de l'opération. Le laboratoire, par contre, constatera l'éventuelle nocivité du produit sur les caractéristiques du béton et chiffrera les modifications apparues quant aux propriétés des ciments industriels. Le CERILH procède à des essais de dosage d'un agent de mouture et lui donne son agrément quand celui-ci n'entraîne aucune dégradation qualitative des ciments. L'ajout peut être considéré économiquement valable lorsque le rendement est amélioré de 8 à 10 %.
Langue : Français

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2021