Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée dimanche 18 avril 2021 

Document

Article

Titre : ETUDE DES PHASES STABILISEES DANS LES MORTIERS DE CIMENT A HAUTE TENEUR EN ALUMINE. I. HYDRATATION A TEMPERATURES ELEVEES SUIVIE DE CARBONATATION / STUDY OF STABILIZED PHASES IN HIGH ALUMINA CEMENT MORTARS. PART I. HYDRATION AT ELEVATED TEMPERATURES FOLLOWED BY CARBONATION / STUDIE DER STABILISIERTEN PHASEN IN TONERDEZEMENTMOERTELN. I. HYDRATATION BEI ERHOEHTEN TEMPERATUREN MIT NACHFOLGENDER KARBONISIERUNG
Réf. ATILH n°19419
Source : CEMENT AND CONCRETE RESEARCH
(1983)
Auteur(s) : PEREZ M.
et VASQUEZ T.
et TRIVINO F.
Mots clés : FONDS ATILH / Phase / Adujant béton / HYDRATATION / TEMPERATURE / MORTIER / Spectrométrie IR / Diffraction RX / Plastifiant réducteur eau / Carbonation / Hydrate / Ciment alumineux / CALCIUM CARBONATE / Transformation phase / PHASE CAH10 / Phase C3AH6 / Calcite / ARAGONITE
Résumé : CEMENT AND CONCRETE RESEARCH, USA, NOV 83, V 13, N 6, 759-70
L'utilisation de températures supérieures à 30 °C (40, 60 et 80 °C) pendant l'hydratation (E/C = 0,42 et 100 % HR) de mortier 1/3 de ciment à haute teneur en alumine (44,5 %) conduit à la formation directe de l'hydrate cubique C3AH6, évitant ainsi la formation de CAH10. La carbonatation ultérieure (de 18 h à 5 j) de C3AH6 avec CO2 et un traitement thermique aux mêmes températures, après des durées variables d'hydratation (3, 6 ou 24 h d'une part, 28 j d'autre part), conduit à la formation de phases carbonatées stables identifiées par spectrométrie IR et diffraction RX. La réaction de carbonatation se développe davantage pour des températures d'hydratation plus élevées ; les températures de carbonatation plus élevées favorisent aussi la réaction. Les âges d'hydratation optimums sont les temps minimums nécessaires pour obtenir C3AH6 : 3 h à 80 °C, 6 h à 60 °C. La formation d'aragonite au lieu de calcite suggère une carbonatation plus complète. Le produit se trouve dans un état appelé semiplastique dans lequel les transformations structurales associées à la carbonatation se produisent plus facilement que lorsque les éprouvettes développent une structure plus rigide. L'influence d'un adjuvant réducteur d'eau est aussi étudiée.
Langue : Anglais

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2021