Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée mercredi 27 janvier 2021 

Document

Article

Titre : ETUDE DES PHASES DE DESHYDRATATION DU GYPSE ET LEUR HYDRATATION / STUDY OF THE DEHYDRATED PHASES OF GYPSUM AND THEIR HYDRATION / PRUEFUNG DER DEHYDRATATIONSPHASEN VON GIPS UND DEREN HYDRATATION
Réf. ATILH n°19490
Source : JOURNAL OF THE CHINESE SILICATE SOCIETY
(1983)
Auteur(s) : WEN HAO C.
et JI XHI X.
Mots clés : FONDS ATILH / HYDRATATION / GYPSE / Vitesse réaction / Diffraction RX / Sulfate de calcium / Analyse thermique différentielle / Chaleur hydratation / Temps prise / Déshydratation / Hémihydrate de sulfate de calcium / Transformation phase / PLATRE / Germination cristalline
Résumé : JOURNAL OF THE CHINESE SILICATE SOCIETY, CHINE, DEC 83, V 11, N 4, 414-21. F.1226
Les phases de déshydratation du gypse bêta, semi-hydraté, anhydre II et III ont été analysées à l'aide de la spectroscopie X, etc... et la chaleur d'hydratation, la teneur en CaO en phases liquides et la conductivité électrique mesurées quant au comportement de la cinétique de l'hydratation dans ces phases. Il en résulte, lorsque le semi-hydrate est mélangé à de l'eau, qu'il se forme en quelques minutes du dihydrate et que l'hydratation cesse au bout d'une heure. L'hydratation de l'anhydrite III est plus rapide. Au contact de l'eau, des semi-hydrates se forment instantanément pour se transformer ensuite en dihydrates et, à partir de là, la progression est plus lente en raison de la faible réactivité de l'anhydrite II. L'appel excessif en eau et la prise du plâtre sont attribués principalement à la forte hydratation initiale de l'anhydrite III et à la nucléation de gypse non déshydraté. Les deux phases, anhydre III et gypse, transformées par le vieillissement améliorent l'hydratation du plâtre.
Langue : Chinois

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2021