Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée mardi 20 octobre 2020 

Document

Article

Titre : LA STABILITE DES MOUSSES. DEPENDANCE DE L'OBSERVATION PAR RAPPORT A LA REPARTITION DES DIMENSIONS DES BULLES / THE STABILITY OF FOAMS. DEPENDENCE OF OBSERVATION ON THE BUBBLE SIZE DISTRIBUTION / BESTAENDIGKEIT DER SCHAEUME. ABHAENGIGKEIT DER BLASENGROESSENVERTEILUNG VON DER UNTERSUCHUNGSMETHODE
Réf. ATILH n°19505
Source : JOURNAL OF COLLOID INTERFACE SCIENCE
(1984)
Auteur(s) : MONSALVE A.
et SCHECHTER RS.
Mots clés : FONDS ATILH / ECOULEMENT / Théorie / DISTRIBUTION / STABILITE / Diffusion / Relaxation - Contrainte
Résumé : JOURNAL OF COLLOID INTERFACE SCIENCE, USA, FEV 84, V 97, N 2, 327-35.
Malgré la faible reproductibilité des essais de stabilité des mousses, la réalisation de nombreuses expériences montre que la diminution de la surface interfaciale de la mousse avec le temps peut être représentée par la somme de 2 termes exponentiels. Le temps de relaxation associé avec l'un des termes est caractéristiques de l'écoulement par gravité, tandis que le second dépend du mécanisme de diffusion du gaz entre les bulles de différentes dimensions. Une méthode pour la création de la même répartition initiale des dimensions des bulles n'a pu être trouvée. Des considérations théoriques ont aussi montré l'importance de cette répartition. Par résolution d'une équation d'évolution, il est montré de façon générale que des mesures très différentes de la stabilité de la mousse dépendent de la répartition initiale des dimensions des bulles. La théorie conduit à une nouvelle expression de la vitesse de diminution du nombre de bulles en fonction du temps, mais son application exige la mesure du nombre de bulles détruites par unité de temps.
Langue : Anglais

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2020