Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée vendredi 5 juin 2020 

Document

Article

Titre : RESISTANCE ET DURABILITE DE BETON AVEC L'ADDITION DE CENDRES VOLANTES DE HOUILLE / STRENGTH AND DURABILITY OF CONCRETE WITH COAL FLY-ASH AS AN ADDITIVE / ZUR FESTIGKEIT UND DAUERHAFTIGKEIT VON BETON BEI ZUSATZ VON STEINKOHLENFLUGASCHE
Réf. ATILH n°19939
Source : BETONWERK UND FERTIGTEIL-TECHNIK
(1984)
Auteur(s) : WESCHE K.
et SCHUBERT P.
et WEBER W.
Mots clés : ARMATURE / BETON ARME / BETON / CONSTRUCTION / CORROSION / Résistance mécanique / FONDS ATILH / DURCISSEMENT / CENDRE VOLANTE / Plastifiant réducteur eau / Carbonation / DURABILITE / Pouzzolanicité / Densité
Résumé : BETONWERK UND FERTIGTEIL-TECHNIK, ALL, JUIN 84, V 50, N 6, 367-74, 7 F, 1 T, 11 R
Selon les essais et l'interprétation de leurs résultats, la cendre volante en tant que produit d'addition n'exerce pas d'influence défavorable sur la durabilité (densité et carbonatation) du béton dont la résistance à la compression est identique avec ou sans cendre volante, et avec un traitement de cure adéquat. Il en découle que la résistance au gel-dégel est comparable à celle des mortiers et bétons sans cendre volante. Une teneur maximale de rapport = 0,25 (cendre volante : ciment) pourrait donc être retenue en guise de contribution quantitative de la cendre à la résistance, exprimée par une valeur K dépendant des paramètres du ciment et de la cendre volante, sans que cela puisse nuire pour autant à la durabilité. L'application d'une valeur K de 0,3 semble convenir au durcissement à 28 jours.
Langue : Allemand

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2020