Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée dimanche 24 octobre 2021 

Document

Article

Titre : LES ENDUITS EXTERIEURS - PLATRE ET CHAUX / OUTER COATINGS - PLASTER AND LIME / AUSSENVERPUTZE - GIPS UND KALK
Réf. ATILH n°22573
Source : BATIRAMA
(1986)
Auteur(s) : DALIGAND D.
Mots clés : FISSURATION / Résistance mécanique / FONDS ATILH / Accélérateur prise / EAU / SECHAGE / CHAUX / MORTIER / Enduit / QUALITE / Retrait / Temps prise / PLATRE
Résumé : BATIRAMA, FR, FEV 86, N 186, 34-7, G.3802
Les enduits anciens (17e, 18e, 19e siècles), à base de plâtre gros, sable, chaux aérienne et eau, présentent une grande résistance, une bonne tenue et un aspect satisfaisant. On peut varier la composition de base, suivant la qualité et l'aspect souhaités, pour obtenir une diminution du retrait, l'absence de fissures de l'enduit et une plus grande résistance aux chocs. Le support doit être examiné attentivement et la bonne tenue des mortiers internes vérifiée. Dans le cas d'un mur composé de matériaux hétérogènes, un grillage galvanisé ou céramique est mis en place, qui évitera les fissures à la jonction des éléments de nature différente. La façade à enduire doit être protégée du soleil et de la plus battante par des bâches. La mise en place de l'enduit s'effectue en plusieurs passes successives. Ne jamais employer d'accélérateurs de prise, les réactions chimiques imprévisibles pouvant provoquer d'importants désordres. Ces enduits peuvent, après un long séchage, être recouverte de laits de chaux ou de badigeons épais.
Langue : Français

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2021