Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée mercredi 27 janvier 2021 

Document

Acte de Congrès

Titre : PERTE D'AFFAISSEMENT DU BETON FLUIDE / SLUMP-LOSS OF FLOWING CONCRETE / AUSBREITMASSVERLUST DES FLIESSBETONS
Réf. ATILH n°23385
Edition : ? - 1983
Source : : 1983
Auteur(s) : NAGATAKI S.
et TOYA E.
et TAKEUCHI T.
Mots clés : BETON / FONDS ATILH / SUPERPLASTIFIANT / CENDRE VOLANTE / LAITIER HAUT FOURNEAU / Essai affaissement / GLUCONATE / Chaleur hydratation / SODIUM / Retardateur prise / Formaldéhyde
Résumé : CAJ-REVIEW OF THE 37TH GENERAL MEETING, TECHNICAL SESSION, JAP., TOKYO, MAI 83, 102-4
Pour contrôler la perte d'affaissement du béton, des changements sont effectués au niveau du type de ciment utilisé, en remplaçant ce dernier par des adjuvants du type formaldéhyde de naphtalène sulfonaté, et en ajoutant des retardateurs du type gluconate de sodium. La vitesse mais non l'importance de l'affaissement décroît en réduisant le C3A. De plus, si on remplace le C3A par de la poudre de laitier et de la cendre volante, la chaleur d'hydratation du ciment s'abaisse et l'affaissement augmente. Plus la substitution est poussée, plus la fraction volumique, le nombre de particules et la vitesse de sédimentation s'élèvent, conduisant à la floculation. Lorsque le retardateur et le superplastifiant sont inclus, avec ou sans poudre de laitier, l'affaissement du béton s'affaiblit.
Langue : Anglais

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2021