Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée samedi 30 mai 2020 

Document

Article

Titre : LES CHLORURES DANS LE BETON / CHLORIDES IN CONCRETE / CHLORIDE IN BETON
Réf. ATILH n°23397
Source : CONSTRUCTION REPAIRS AND MAINTENANCE
(1986)
Auteur(s) : BUENFELD N.
Mots clés : ARMATURE / BETON / CIMENT / CORROSION / FONDS ATILH / Basicité / HUMIDITE / Procédé / Traitement surface / Fluorescence RX / CHLORURE / REPARATION / POROSITE / Pâte durcie ciment / Concentration / Mouvement ionique
Résumé : CONSTRUCTION REPAIRS AND MAINTENANCE, GB, JAN 86, V 2, N 4, 7-10, G.3852
En prélevant des échantillons à des profondeurs différentes dans la structure, on peut établir un "profil de concentration" des chlorures et distinguer les chlorures chimiquement liés par le ciment et ceux libres de migrer. L'influence destructrice des chlorures provient de leur effet sur le processus de corrosion des armatures, surtout du fait de leur aptitude à annuler les propriétés inhibitrices de corrosion de la solution alcaline des pores de la pâte de ciment. Les échantillons de béton en poudre peuvent être analysés pour les chlorures totaux par fluorescence X, mais des méthodes chimiques, tendant à être plus précises, sont souvent utilisées: méthode de Volhardt, test "Hach", méthode "Quantab". Le processus principal de pénétration du chlorure dans le béton, à partir d'une source externe dépend de l'état d'humidité du béton. Traitements de surface, réparation du béton ... permettent de lutter contre cette pénétration.
Langue : Anglais

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2020