Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée lundi 18 janvier 2021 

Document

Article

Titre : LES MELANGES EAU - CHARBON ET LEUR APPLICATION AU FOUR MAERZ / WATER-COAL MIXTURES AND THEIR USE IN THE MAERZ KILN / GEMISCHE AUS KOHLE UND WASSER UND IHR EINSATZ AM MAERZ-OFEN
Réf. ATILH n°23432
Source : CIMENTS ET BETONS, REVUE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION
(1986)
Auteur(s) : DESCAMPE A.
Mots clés : STOCKAGE / FONDS ATILH / DOSAGE / EAU / PULVERISATION / CONSOMMATION ENERGIE / Chaux - Four / Suspension / DESULFURATION / CHAUX / QUALITE / Mélange / CHARBON / COMBUSTIBLE / COMBUSTION / Bilan thermique
Résumé : CIMENTS ET BETONS, REVUE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION, FR, 4-86, N 761, 235-7
Les procédés développés pour la fabrication des suspensions liquides eau-charbon, appelées Carbofuel, et spécialement les nouvelles techniques de décentrage et de désulfuration ainsi que la comparaison de la conversion d'un four droit multicuves Maerz au mélange eau-charbon à la technologie plus classique d'injection de charbon pulvérisé sont présentés. Les deux procédés donnent, du point de vue de qualité de chaux, des résultats comparables en CO2 résiduel et en réactivité, mais le Carbofuel permet d'éliminer les cendres si la qualité le justifie. Le Carbofuel est légèrement plus cher que le charbon pulvérisé à cause de la chaleur d'évaporation de l'eau et la nécessité d'ajouter des additifs chimiques. Cependant le Carbofuel doit être moins cher avec la possibilité d'utiliser des schlamms ou tailings. Le Carbofuel est nettement moins élevé en coût d'investissement et c'est donc une solution à retenir, car il permet de réduire le niveau de risque en période de variation des prix énergétiques.
Langue : Français

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2021