Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée mercredi 8 juillet 2020 

Document

Article

Titre : BETON SOUS L'EAU : AUTOPROTECTION OU DESAGREGATION DE LA STRUCTURE / CONCRETE UNDER WATER : SELF-PROTECTION OR STRUCTURE DESTRUCTION / UNTERWASSERBETON : SELBSTSCHUTZ ODER ZERSTOERUNG DER STRUKTUR
Réf. ATILH n°24032
Source : BULLETIN DU CIMENT
(1987)
Auteur(s) : KOELLIKER E.
Mots clés : PROTECTION / BETON / FONDS ATILH / EAU / HYDRATATION / Eau agressive / LIXIVIATION / Déterioration / DURABILITE / Hydrolyse / EAU DOUCE
Résumé : BULLETIN DU CIMENT, SUI., MAI 87, V 55, N 17, 8 P., 5 F., 4 R.
L'eau douce peut être à l'origine d'une certaine désagrégation du béton due aux réactions liées à l'hydrolyse. Celles-ci peuvent cependant être enrayées par la formation d'une couche protectrice de calcite, qui se forme naturellement à la surface du béton plongé dans l'eau; encore faut-il que celle-ci soit suffisamment perméable pour que le mécanisme d'autoprotection fonctionne. Dans le cas où le béton lui-même est perméable le dépôt de calcite ne se produit plus en surface, et progresse à l'intérieur du béton, entraînant la destruction de ce dernier.
Langue : Français

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2020