Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée lundi 13 juillet 2020 

Document

Article

Titre : ANALYSES DU BILAN THERMIQUE POUR L'EVALUATION DU COUT DES LIGNES DE FOUR ROTATIF DANS LA FABRICATION DU CLINKER PORTLAND / PROCESS ANALYSIS OF ENERGY CONSUMPTION FOR ASSESSMENT OF ROTARY KILNS IN THE PORTLAND CEMENT CLINKER PRODUCTION / ENERGIEWIRTSCHAFTLICHE PROZESSANALYSEN ZUR BEWERTUNG VON DREHOFENANLAGEN FUER PORTLANDZEMENTKLINKER
Réf. ATILH n°24217
Source : BAUSTOFFINDUSTRIE
(1987)
Auteur(s) : BORNSCHEIN G.
Mots clés : FONDS ATILH / CONSOMMATION ENERGIE / FABRICATION / CHARBON / FOUR ROTATIF / Lignite / Procédé voie sèche / Bilan thermique
Résumé : BAUSTOFFINDUSTRIE, ALL., JUIL 87, V 30, N 4, 106-8, 4 F., 1 T., 17 R.
Les équipements et dispositifs des fours rotatifs à voie sèche, chauffés au poussier de charbon, ont une influence presque aussi importante sur le débit de clinker et la consommation de combustibles que les constructions et dimensions des fours mêmes. Les critères les plus importants pour un fonctionnement optimal des fours sont un minimum de volume d'air faux, des réserves de régulation suffisamment grandes pour l'entraînement du four et des souffleries, un revêtement réfractaire approprié pour le préchauffage, la cuisson et le refroidissement ainsi que des brûleurs avec une bonne régulation d'air et un bon dosage en combustibles. Ne pas omettre le chauffage auxiliaire qui contribue à une certaine décharge thermique du four rotatif bien que consommant un peu plus d'énergie. Le poussier de charbon doit posséder une valeur calorifique de 20 000 kJ/kg et une granulométrie de 60 à 80 microns.
Langue : Allemand

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2020