Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée mardi 24 novembre 2020 

Document

Article

Titre : OXYDATION SUPERFICIELLE DES FIBRES DE CARBONE POUR L'AMELIORATION DE LA LIAISON INTERFACIALE FIBRE-CIMENT A UNE TEMPERATURE HYDROTHERMALE DE 300 DEGRES / OXIDATION OF CARBON FIBER SURFACES FOR IMPROVEMENT IN FIBER-CEMENT INTERFACIAL BOND AT A HYDROTHERMAL TEMPERATURE OF 300 CENTIGRADE DEGREES
Réf. ATILH n°25105
Source : CEMENT AND CONCRETE RESEARCH
(1988)
Auteur(s) : SUGAMA T.
et KUKACKA L. E.
et CARCIELLO N.
et GALEN B.
Mots clés : ARMATURE / FIBRE CARBONE / Résistance mécanique / FONDS ATILH / Surface / ADHERENCE / Traction flexion / Essai arrachement ancrage / INTERFACE / MICROSCOPIE ELECTRONIQUE BALAYAGE / Autoclavage / Pâte durcie ciment / OXYDATION
Résumé : CEMENT AND CONCRETE RESEARCH, USA, 1988, 18, N 2, 290-300
Des fibres de carbone, oxydées à l'aide d'une solution de NaOH (entre 0,4 et 8 %) à 80 °C, peuvent être utilisées comme armatures dans les matériaux composites traités à haute température. L'acide carboxylique actif et les groupes fonctionnels carboxyles marqués Na introduits à la surface des fibres par oxydation importante réagissent préférentiellement avec les ions Ca2+ libérés du ciment lors du traitement hydrothermal, pendant 24 h à 300 °C. Cette réaction ionique à l'interface conduit à une liaison entre les fibres et la pâte de ciment, augmentant ainsi l'adhérence.
Langue : Anglais

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2020