Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée mardi 7 juillet 2020 

Document

Article

Titre : CALCUL DE LA TENEUR EN ALCALIS REACTIFS DANS LE BETON ORDINAIRE ET LE BETON AUX CENDRES VOLANTES / CALCULATION OF REACTIVE ALKALI CONTENT OF OPC AND PFA CONCRETE
Réf. ATILH n°25279
Source : CONCRETE
(1988)
Auteur(s) : BUTTLER F. G.
Mots clés : BETON / FONDS ATILH / DOSAGE / Essai / CENDRE VOLANTE / Détermination / CHLORURE / Alcali réaction / Déterioration / Métal alcalin oxydé / Laitier granulé / Composition
Résumé : CONCRETE, LOND., GBR, 1988, 22, N 3, 18-19
Pour réduire le risque d'expansion dû à la réaction alcali-silice, il est nécessaire de limiter l'alcalinité du béton en utilisant un ciment à faible teneur en alcalis, et/ou de limiter la teneur en alcalis dans le béton. La quantité totale d'alcalis admise dans le béton par le Royaume Uni est limitée à 3,0 kg Na2Oéq/m3 de béton. Dans le cas des bétons aux cendres volantes ou au laitier granulé, il est nécessaire de tenir compte de l'apport en alcalis des différents constituants. La teneur limite en alcalis admise pour les cendres volantes varie entre 0,2 % et 0,6 % Na2Oéq, selon les laboratoires et les méthodes de détermination. En effet, la Concrete Society estime que la teneur en alcalis solubles dans l'eau est égale à la teneur en alcalis réactifs des cendres volantes, alors que la Cement Makers Federation suggère un autre mode de calcul, basé sur le principe que la teneur en alcalis réactifs des cendres volantes doit être égale à un sixième de la teneur totale en alcalis. Il faut également tenir compte de la présence d'ions chlorures dans les granulats qui augmentent la teneur en alcalis de 0,25 kg Na2Oéq/m3 de béton.
Langue : Anglais

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2020