Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée dimanche 19 septembre 2021 

Document

Article

Titre : INFLUENCE DE LA NATURE DU SULFATE SUR L'HYDRATATION DU CIMENT PORTLAND / INFLUENCE OF SULPHATE SOURCE ON PORTLAND CEMENT HYDRATION
Réf. ATILH n°25724
Source : ADVANCES IN CEMENT RESEARCH
(1988)
Auteur(s) : TANG F. J.
et GARTNER EM.
Mots clés : Résistance mécanique / FONDS ATILH / CIMENT PORTLAND / HYDRATATION / Broyage / GYPSE / Mélange / Diffraction RX / Phase C3A / Pâte durcie ciment / SULFATE / SOLUBILITE / Phase C4AF
Résumé : ADVANCES IN CEMENT RESEARCH, GBR, 1988, 1, N 2, 67-74
Une méthode quantitative de DRX est développée pour déterminer la vitesse à laquelle C3A et C4AF, dans des ciments obtenus par mélange de clinker de ciment Portland de type I à faible teneur en alcalis avec six sulfates différents, sont consommés dans des pâtes hydratées à 23 °C. La vitesse initiale élevée de la consommation de la phase aluminate est influencée notablement par la vitesse de solubilité du sulfate, et spécialement la vitesse à laquelle s'élimine CaSO4 dans la solution. Le gypse cobroyé est beaucoup plus efficace que le gypse mélangé dans le contrôle de l'hydratation de l'aluminate. Un meilleur contrôle de l'hydratation initiale de l'aluminate conduit généralement à des résistances à 28 jours de la pâte plus élevées.
Langue : Anglais

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2021