Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée mardi 26 mai 2020 

Document

Article

Titre : ETUDE DE LA CORROSION DES ARMATURES DANS LE BETON CARBONATE / STUDY OF CORROSION OF CONCRETE CARBONATE REINFORCEMENTS / ESTUDIO DE LA CORROSION DE ARMADURAS EN HORMIGON CARBONATADO
Réf. ATILH n°25863
Source : INFORMES DE LA CONSTRUCCION
(1988)
Auteur(s) : ALONSO MC.
Mots clés : ACIER / ARMATURE / BETON ARME / CORROSION / FONDS ATILH / HUMIDITE / MORTIER / ELECTROCHIMIE / Passivation / Carbonation / Type ciment / Chlorure de calcium / Nitrite de sodium
Résumé : INFORMES DE LA CONSTRUCCION, ESP, 1988, 39, N 393, 73-78
La corrosion de mortiers confectionnés avec six types de ciment, avec et sans CaCl2 ou NaNO2, est contrôlée par des techniques électrochimiques. Les adjuvants sont utilisés pour simuler, après dissolution, la phase aqueuse contenue dans les pores d'un béton carbonaté. La dépassivation des armatures se produit lorsque l'environnement atteint un pH de 8. L'humidité relative se révèle un facteur déterminant, mais le type de ciment ne semble pas être aussi décisif dans la vitesse de corrosion des armatures du béton carbonaté. La présence de chlorures intensifie l'attaque tandis que les nitrites réduisent ou éliminent l'effet nocif de la carbonatation. L'acier précontraint utilisé est susceptible de rupture due à la corrosion sous tension dans les milieux carbonatés.
Langue : Espagnol

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2020