Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée dimanche 29 novembre 2020 

Document

Article

Titre : DETERIORATION DES TRAVERSES DE CHEMIN DE FER EN BETON EN FINLANDE / DAMAGES IN CONCRETE RAILWAY SLEEPERS IN FINLAND
Réf. ATILH n°26047
Source : NORDIC CONCRETE RESEARCH
(1987)
Auteur(s) : TEPPONEN P.
et ERIKSSON BE.
Mots clés : BETON / FONDS ATILH / CIMENT PORTLAND / Contrôle qualité / Résistance gel / Haute résistance / TRAITEMENT THERMIQUE / Déterioration / MICROSCOPIE ELECTRONIQUE BALAYAGE / ETTRINGITE / Microfissuration / VOIE FERREE
Résumé : NORDIC CONCRETE RESEARCH, OSLO, NOR, THE NORDIC CONCRETE FEDERATION ED., 1987, PUBLICATION N 6, 199-209, B.922
Dans les années 70, le quart des traverses en béton pour chemin de fer devait être remplacé chaque année, à cause de leur mauvais état. Leur détérioration rapide était due aux microfissures résultant d'un traitement thermique trop brutal, diminuant la résistance au gel et favorisant la formation d'ettringite secondaire. Depuis 6 ou 7 ans, le traitement thermique a été abandonné et un ciment rapide à hautes performances a été utilisé (PZ 55 allemand) dans des bétons strictement contrôlés : la dégradation des traverses a été supprimée.
Langue : Anglais

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2020