Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée samedi 28 novembre 2020 

Document

Article

Titre : Hydratation à 150 °C des ciments au laitier activés par les alcalis / Hydration of alkali-slag cements at 150 °C
Réf. ATILH n°29086
Source : Cement and concrete research
(1991)
Auteur(s) : CAIJUN SHI.
et XUEQUAN WU.
et MINGSHU TANG
Mots clés : Résistance mécanique / FONDS ATILH / CIMENT PORTLAND / COMPRESSION / HYDRATATION / LAITIER HAUT FOURNEAU / Hydroxyde de calcium / Autoclavage / POROSITE / DURABILITE / Hydrate / Système CAO-SIO2 / LAITIER PHOSPHOREUX
Résumé : Cement and concrete research, USA, 1991, 21, n 1, 91-100
Le développement des résistances, la porosité et les produits d'hydratation, à 150 °C, du ciment au laitier de haut fourneau et du ciment au laitier de phosphore, activés par Na2O.SiO2.9H2O (3 % de Na2O en poids), sont étudiés jusqu'à 15 jours en utilisant le ciment Portland comme référence. Les pâtes des deux ciments au laitier présentent un palier dans le développement des résistances après un jour, puis une légère croissance, et les pâtes de ciment Portland atteignent une résistance maximale à un jour, puis décroissent nettement. Les pâtes de ciment au laitier de phosphore présentent les résistances les plus élevées et les porosités les plus faibles, et les pâtes de ciment Portland les résistances les plus faibles et les porosités les plus importantes. Les rayons des pores dans les pâtes des deux ciments au laitier s'échelonnent essentiellement entre 18 et 100 angströms, alors que dans les pâtes de ciment Portland les pores sont plus gros et supérieurs à 100 angströms. Les produits d'hydratation sont les C-S-H et la tobermorite pour le ciment au laitier de phosphore, les C-S-H et la xonotlite pour le ciment au laitier de haut fourneau, et des particules de C2SH et de Ca(OH)2 cristallisées plus grossières pour le ciment Portland, après plusieurs jours d'autoclavage.
Langue : Anglais

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2020