Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée jeudi 28 mai 2020 

Document

Article

Titre : Etudes comparatives de la carbonatation des ciments hydratés / Comparative studies of the carbonation of hydrated cements
Réf. ATILH n°29216
Source : Advances in cement research
(1989)
Auteur(s) : RAHMAN A. A.
et GLASSER F. P.
Mots clés : ACIER / ARMATURE / CORROSION / FONDS ATILH / ANALYSE CHIMIQUE / Carbonation / Eprouvette essai / INTERFACE / Pâte durcie ciment / Analyse thermique différentielle / MESURE / Thermogravimètre / PH
Résumé : Advances in cement research, GBR, 1989, 2, n 6, 49-54
La profondeur de carbonatation de cylindres de ciment durci est déterminée directement à l'aide d'une méthode utilisant les indicateurs de pH, et indirectement par ATD et ATG différentielle. Les deux méthodes donnent en gros des résultats similaires, mais, tandis que la phénolphtaléine présente une interface nette entre les matières carbonatées et non carbonatées, la thermogravimétrie révèle l'apparition d'une zone minéralogique et le maintien de parties isolées, à pH élevé, derrière l'interface. Il est suggéré que l'existence d'une zone à pH de transition peut être une cause de la corrosion de l'acier dans la partie carbonatée du béton.
Langue : Anglais

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2020