Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée vendredi 29 mai 2020 

Document

Article

Titre : Influence des cendres volantes, du laitier et des fumées de silice sur la corrosion des armatures dans le béton induite par les chlorures / Influence of PFA, slag and microsilica on chloride induced corrosion of reinforcement in concrete
Réf. ATILH n°29545
Source : Cement and concrete research
(1991)
Auteur(s) : MANGAT PS.
et MOLLOY BT.
Mots clés : ARMATURE / CORROSION / FONDS ATILH / Basicité / CENDRE VOLANTE / Vitesse réaction / CHLORURE / Laitier granulé / Ciment Portland composé / Fumée silice / Teneur / Potentiel électrique / Polarisation électrochimique
Résumé : Cement and concrete research, USA, 1991, 21, n 5, 819-834
Des électrodes en acier d'armature enrobées dans différentes matrices de béton sont exposées dans un environnement marin simulant la zone de marnage pendant environ 600 jours (1200 cycles), après une conservation initiale dans l'air pendant 14 jours. Les potentiels de corrosion et la résistance de polarisation sont contrôlés à intervalles réguliers pour déterminer l'état et la vitesse de corrosion. Le ciment est remplacé par différentes quantités de cendres volantes (15 à 25 %), de laitier granulé broyé (20 à 60 %), et de fumées de silice (5 à 15 %), avec un rapport E/C de 0,58. La concentration en ions Cl- et OH- dans la solution interstitielle et Cl- dans le béton est également déterminée. La protection maximale contre la corrosion de l'acier des armatures est apportée par un remplacement du ciment par 60 % de laitier et par 10-15 % de fumées de silice. Les vitesses de corrosion sont plus sensibles à la concentration en Cl- dans la matrice qu'au rapport Cl-/OH-.
Langue : Anglais

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2020