Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée jeudi 9 juillet 2020 

Document

Article

Titre : Amélioration des méthodes d'estimation électrochimique de la corrosion des armatures du béton par les chlorures / Improved electrochemical determinations of chloride-induced steel corrosion in concrete
Réf. ATILH n°42550
Source : ACI materials journal
(2003)
Auteur(s) : BAWEJA D.
et ROPER H.
et SIRIVIVATNANON V.
Mots clés : BETON ARME / CORROSION / Restivité électrique / FONDS ATILH / Rapport eau ciment / CHLORURE / Phase C3A / Analyse statistique / DURABILITE / Durée vie / Méthode mesure / Conservation échantillon / Polarisation électrochimique / Ciment composé / Milieu marin / Densité courant
Résumé : ACI materials journal, USA, 2003, 100, n 3, 228-238
Méthode expérimentale réduisant l'incertitude sur l'estimation de la durée de vie résiduelle d'ouvrages en béton armé soumis à une corrosion des armatures par les chlorures, méthode fondée sur la détermination de corrélations statistiques entre les mesures directes de perte de masse et les mesures électrochimiques d'évolution de la corrosion de 150 dallettes armées d'un treillis soudé (mesures de potentiel de polarisation anodique, résistance de polarisation, déterminations statistiques ou adoption de valeurs bibliographiques des coefficients anodique et cathodique de Tafel et du coefficient de Stern-Geary, intensité de corrosion puis calcul du taux de corrosion des armatures) en fonction de quatre facteurs : type de ciment entrant dans la composition du béton des dalles et des éprouvettes (ciment Portland à haute ou à basse teneur en C3A et ciments composés au laitier ou aux cendres volantes), rapport E/C (4 valeurs de 0,36 à 0,85), mode de cure du béton (2 ou 7 jours avant essai), type d'essai de corrosion électrolytique (4 modes de conservation durant 5 ans : immersion partielle ou totale dans une solution de NaCl à 3 % à la température de 23 °C, vieillissement en atmosphère normalisée de laboratoire à 23 °C et 50 % HR ou dans l'eau de distribution. Influence de la valeur du coefficient de Stern-Geary sur les corrélations entre la densité du courant de corrosion Icorr (mesurée ou calculée) et le potentiel de corrosion Er ; mise en évidence de trois phases de corrosion des armatures à l'aide des diagrammes expérimentaux Icorr-Er. Comparaison entre les durées de vie estimées à partir soit des mesures électrochimiques de potentiel, soit de méthodes utilisant le coefficient de diffusion des chlorures ou le seuil de dépassivation des armatures dans le béton.
Langue : Anglais

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2020