Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée vendredi 27 novembre 2020 

Document

Article

Titre : Comité technique RILEM TC URM "Utilisation de matériaux recyclés" : Evaluation d'un système décisionnel appliqué aux techniques d'immobilisation de déchets dangereux / RILEM TC URM "Use of recycled materials" : Evaluation of a decision support system for the useful application of hazardous wastes with means of immobilisation-techniques
Réf. ATILH n°42946
Source : Materials and structures
(2003)
Auteur(s) : FELIX F.
et FRAAIJ A. L. A.
et RILEM
et HENDRIKS Ch. F.
Mots clés : Eaux souterraines / Pollution / Erosion / FONDS ATILH / Stabilisation / Dispersion / Eau infiltration / Eaux de ruissellement / Solidification / Déchets dangereux / Sols - Pollution / Prévision / Lixiviation / Protection de l'environnement / Traitement des déchets
Résumé :

Materials and structures, FRA, 2003, 36, n 263, 599-603
Présentation succincte de la technique de gestion et de réduction de la dangerosité des déchets polluants ou dangereux, mise au point aux Pays-Bas par stabilisation/ solidification (également désignée par le terme "d'immobilisation") dans un enrobage en matériaux à base de ciment éventuellement soumis à un traitement thermique, minimise lors d'un stockage ultime ou pour une utilisation comme matériaux recyclés (en substitution par exemple au basalte et au béton), les risques de pollution environnementale (atmosphère, sols, eaux de ruissellement et eaux souterraines par érosion, lixiviation dispersion ou infiltration) et les risques d'infraction aux règlements de protection sanitaire. Présentation d'un concept de système d'information et d'aide à la décision (SIAD, DSS décision support system ou MAATSTAF) comparant et quantifiant à l'aide d'un indice l'influence sur l'environnement, de trois options d'investigations relatives à l'immobilisation de déchets dangereux ou à leur utilisation comme matériaux recyclés (les alternatives de chaque option d'investigation dans les domaines de l'immobilisation et du recyclage étant affectées d'un score individuel) : comportement à long terme (LTB) jusqu'à 500 ans puis estimation des quantités de polluants libérés dans l'environnement et affectables aux propriétés intrinsèques des matériaux ou à leurs interactions avec des actions "extérieures" ; charge environnementale (EL) estimant les consommations en ressources naturelles notamment celles non renouvelables ; conséquences financières (FC) issues du bilan économique du cycle de vie du déchet ou du matériau. Application du système MAATSTAF au cas d'un sol contaminé par des résidus dangereux issus d'un stockage ultime par l'industrie chimique.

Article disponible en PDF sur demande au Centre de Documentation

Langue : Anglais

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2020