Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée lundi 12 avril 2021 

Document

Article

Titre : Détection expérimentale de la corrosion des armatures du béton par des techniques géophysiques non-destructives / Experimental detection of reinforcing bar corrosion using non destructive geophysical techniques
Réf. ATILH n°42991
Source : ACI materials journal
(2003)
Auteur(s) : HUBBARD SS.
et ZHANG J.
et MONTEIRO PJM.
et PETERSON JE.
et RUBIN Y.
Mots clés : ARMATURE / BETON ARME / CORROSION / Restivité électrique / FONDS ATILH / ESSAI NON DESTRUCTIF / Méthode mesure / COURANT ELECTRIQUE / ELECTROMAGNETISME / ONDE / Durée / Fréquence oscillation / Impédance / RADAR / ENDOMMAGEMENT / Propriété électrique
Résumé : ACI materials journal, USA, 2003, 100, n 6, 501-510
Avantages et inconvénients (eu égard aux critères de rapidité de mesure, vitesse d'acquisition des fichiers, localisation et résolution spatiale des zones de corrosion, évolution de la corrosion, accessibilité à l'auscultation et simplicité du mode opératoire) de deux méthodes d'auscultation non destructives, issues des techniques de reconnaissance géophysique des sols (fondées sur la réflexion des ondes "radar" sur les interfaces rencontrées dans les régions auscultées et sur la mesure de l'impédance électrique globale des zones auscultées), appliquées à la détection des zones de corrosion (en développement ou stabilisées) d'armatures pour béton armé, noyées dans des blocs de béton soumis à un essai de corrosion accélérée. Comparaison des mesures obtenues avec ces deux méthodes (radar et impédance) avant et après développement de la corrosion sur les armatures soumises à l'essai accéléré et sur des armatures "témoins" protégées contre la corrosion par un enrobage de résine époxydique. Comparaison de ces résultats de mesure non destructive avec des observations visuelles directes d'armatures extraites des blocs (par destruction mécanique).
Langue : Anglais

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2021