Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée mercredi 2 décembre 2020 

Document

Article

Titre : Inhibiteurs de corrosion à base d'aminoalcools / Aminoalcohol based mixed corrosion inhibitors
Réf. ATILH n°43171
Source : Cement and concrete composites
(2004)
Auteur(s) : WOMBACHER F.
et MAEDER U.
et MARAZZANI B.
Mots clés : BETON ARME / CORROSION / FONDS ATILH / Rapport eau ciment / Ouvrabilité béton / CHLORURE / Résistance compression / Carbonation / Temps prise / ADSORPTION / PHOSPHATE / Corrosion - Inhibiteur / Polarisation électrochimique / Impédance / AMINOALCOOL / Air entraîné
Résumé : Cement and concrete composites, GBR, 2004, 26, n 3, 209-216
Compatibilité avec le superplastifiant utilisé, des inhibiteurs de corrosion du béton armé, de type absorpsif à base de phosphates d'aminoalcools solubles dans l'eau (AMA) additionnés au béton lors du malaxage des composants et influence expérimentale de ces inhibiteurs de corrosion sur les mécanismes d'interaction du béton avec les armatures (formation d'un film adsorbant à l'interface armatures/béton) puis sur plusieurs propriétés de bétons (préparés avec un dosage en AMA variant de 0 à 7,5 %, un rapport eau/ciment de l'ordre de 0,32, un superplastifiant unique utilisé à deux dosages conduisant à des affaissements de 9 cm à 19 cm au cône, à une résistance de 45 MPa environ à 28 jours et une teneur en air entraîné de l'ordre de 3 %) : réduction du dosage en eau du béton, teneur en air entraîné, temps de prise, résistance à la compression à 3 ; 7 et 28 jours, degré de protection (contre la corrosion par les chlorures) des armatures noyées dans des éprouvettes de béton (plongées dans une solution électrolytique concentrée à 2,5 % de chlorures et de pH maintenu égal à 11) puis vitesse de corrosion des armatures (mesures de densité de courant, de potentiel et d'impédance électrochimique). Influence de plusieurs facteurs sur le profil de pénétration de l'inhibiteur de corrosion dans les éprouvettes, la durée de protection des armatures noyées dans le béton, la vitesse de corrosion des armatures : mode d'application externe de l'inhibiteur de corrosion (au pinceau ou par pulvérisation) sur les faces d'éprouvettes de béton (ciments de classe 42,5, teneur en C3A variant de 7 à 11 %) carbonatées à coeur et sur les parements de trois structures en béton armé, implantées au Royaume-Uni.
Langue : Anglais

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2020