Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée jeudi 9 juillet 2020 

Document

Article

Titre : Adaptation aux matériaux locaux, de modèles prédictifs du retrait de dessiccation du béton / Updating concrete drying-shrinkage prediction models for local materials
Réf. ATILH n°43402
Source : ACI materials journal
(2004)
Auteur(s) : VIDELA C.
et COVARRUBIAS JP.
et MASANA C.
Mots clés : BETON / FONDS ATILH / CIMENT PORTLAND / Ouvrabilité béton / Retrait / MODELE MATHEMATIQUE / Résistance compression / Type ciment / Ciment Portland composé / Granularité / Norme ASTM / PREVISION / CIMENT PORTLAND POUZZOLANE / REGLEMENTATION / Norme étrangère / AUTODESSICCATION
Résumé : ACI materials journal, USA, 2004, 101, n 3, 187-198
Développement et validation d'une procédure d'adaptation (étalonnage et modification) de modèles prédictifs actuellement disponibles (ACI, CEB, B3, GZ, GL, SAKATA) de l'évolution temporelle du retrait d'autodessiccation de bétons génériques, aux formulations locales (avec des ciments Portland et des ciments Portland composés aux pouzzolanes naturelles, fabriqués au Chili) de bétons destinés à la préfabrication sur place de composants de structure en béton manufacturé. Etalonnage de la procédure d'adaptation comportant quatre étapes : programme de mesure pendant 448 jours, du retrait d'autodessiccation d'éprouvettes (huit formulations de béton) mettant en évidence (à l'aide d'un plan d'expériences) l'influence de quatre facteurs (type de ciment, affaissement du béton au cône, diamètre maximal des granulats, dimensions des éprouvettes ; le dosage en eau, la résistance et les conditions de cure du béton étant par ailleurs fixés) sur la forme de la fonction d'évolution temporelle du retrait et sur sa valeur finale ; comparaison aux observations expérimentales, des prévisions de chaque modèle disponible ; sélection des modèles les plus pertinents à partir d'analyses de la variance et de jugements de compatibilité entre l'allure de la fonction temporelle du modèle étudié et les observations ; ajustement aux observations, de cette fonction et de la valeur finale du retrait à l'aide d'un facteur d'échelle déterminé par la méthode de pondération de Bazant et Baweja, robuste à l'hétéroscédasticité. Dans le cas contraire (incohérence entre l'allure de la fonction temporelle et les observations expérimentales), modification du modèle en trois étapes : transformation de la fonction temporelle initialement retenue en introduisant de nouvelles variables et en modifiant plusieurs paramètres ; modification de l'estimateur de la valeur finale du retrait par extrapolation des dernières mesures ; ajustement final (par homothétie, méthode des moindres carrés et introduction de variables nouvelles) de la fonction temporelle du modèle et de la fonction d'extrapolation de la "valeur finale" du retrait.
Langue : Anglais

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2020