Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée samedi 31 octobre 2020 

Document

Article

Titre : Champs thermiques non stationnaires au cours de l'hydratation de structures massives en béton interagissant avec le milieu ambiant / Transient temperature fields in massive concrete castings interacting with the environment during the hydration phase / Campi termici instazionari nella fase dell'idratazione di getti massicci in calcestruzzo interagenti con l'ambiente
Réf. ATILH n°43499
Source : Industria italiana del cemento
(2004)
Auteur(s) : FROLI M.
et MASIELLO G.
Mots clés : FONDS ATILH / TEMPERATURE / CONDUCTIVITE THERMIQUE / Transfert chaleur / MODELE MATHEMATIQUE / VARIATION THERMIQUE / Gradient température / INTERFACE / Barrage / Chaleur hydratation / CLIMAT / Béton masse / ENERGIE SOLAIRE / METHODE ELEMENT FINI / VENT / MATUROMETRIE
Résumé : Industria italiana del cemento, ITA, 2004, 74, n 797, 332-346
Présentation d'un modèle d'évaluation du temps de propagation et des distributions non stationnaires des champs thermiques induits par la chaleur d'hydratation et par les échanges thermiques entre la surface libre et la surface en contact avec les surfaces massives du béton existant, béton appliqué sur des parois massives planes ou inclinées comme celles des barrages par exemple, fondé sur la résolution de l'équation de Fourier en considérant des hypothèses géométriques, thermiques et mécaniques. Définition des conditions d'interactions thermiques superficielles : conditions d'échanges thermiques sur la surface libre, ensoleillement direct et diffus, température équivalente. Calcul des distributions de température induites par les agents climatiques en solution fermée et par la méthode des différences finies. Calcul des distributions de la températures induite par l'hydratation. Application du modèle à une épaisseur de 384 mm bétonnée sur une surface inclinée massive.
Langue : Anglais

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2020