Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée mercredi 8 juillet 2020 

Document

Article

Titre : Etude électrochimique de revêtements conducteurs appliqués en guise d'anodes dans la protection cathodique du béton armé / Electrochemical investigations of conductive coatings applied as anodes in cathodic protection of reinforced concrete
Réf. ATILH n°43540
Source : Cement and concrete composites
(2004)
Auteur(s) : ORLIKOWSKI J.
et CEBULSKI S.
et DAROWICKI K.
Mots clés : BETON ARME / FONDS ATILH / ADHERENCE / EPOXYDE RESINE / ELECTROCHIMIE / Conductivité élecctrique / Corrosion - Protection / Chlorure de sodium / PROTECTION CATHODIQUE / Milieu marin / Impédance / Perte masse / REVETEMENT MINCE
Résumé : Cement and concrete composites, GBR, 2004, 26, n 6, 721-728
Dans la cadre de la protection cathodique, étude d'un revêtement en résine époxyde contenant de la poudre de graphite d'une épaisseur de 300 micromètres appliqué au pinceau sur du béton armé : détermination de l'adhérence du revêtement au béton armé (rapport E/C de 0,4) en fonction de la teneur en graphite (de 30 à 50 % en masse) avant et après immersion dans une solution de chlorure de sodium à 1 % pendant 90 jours ; détermination de l'influence de la teneur massique en graphite de 25 à 60 % sur la résistivité électrique du revêtement calculée à partir du spectre d'impédance ; évaluation de la protection cathodique et du potentiel conducteur des revêtements sur des d'éprouvettes en béton (1,5 cm d'épaisseur et 6 cm de haut) armé (armatures de 6 mm de diamètre) préalablement immergées 90 jours dans une solution de NaCl à 1 %, traversées par une densité de courant de 10 mA/m2 pendant 72 jours (protection cathodique) ou de 45 mA/m2 ; observation visuelle des éprouvettes après immersion ; mesure de la perte de masse des éprouvettes après protection cathodique en fonction de la teneur en graphite (de 35 à 50 %). Discussion sur la teneur optimale en poudre conductrice dans le revêtement.
Langue : Anglais

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2020