Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée dimanche 27 septembre 2020 

Document

Article

Titre : Comité RILEM TC QFS. Influence des dimensions et de l'effet d'échelle sur la rupture quasi-fragile. Rapport final / RILEM TC QFS. Quasibrittle fracture scaling and size effect. Final report
Réf. ATILH n°43775
Source : Materials and structures
(2004)
Auteur(s) : BAZANT ZP.
et RILEM
Mots clés : BETON / Résistance mécanique / FONDS ATILH / MODELE MATHEMATIQUE / ELASTICITE / Analyse statistique / Energie mécanique / HISTORIQUE / PLASTICITE / Effet échelle / Système fractal / Mécanique rupture / FRAGILITE / Effet dimensionnel / Loi comportement / Mécanique endommagement
Résumé : Materials and structures, FRA, 2004, 37, n 272, 547-568
Historique des principales théories déterministes ou statistiques de la mécanique du comportement et de l'endommagement des matériaux et des éléments de structure, déjà appliquées dans plusieurs domaines de la construction civile et de l'environnement (géotechnique, mécanique des sols et des roches, génie civil et constructions en béton, ingénierie de la glace et de la neige) et des techniques avancées (constructions spatiales, aéronautiques et navales, matériaux composites, céramique) en introduisant les concepts d'effet dimensionnel ainsi que d'effet d'échelle (forme géométrique et dimensions de la structure réelle par rapport à celles des échantillons de laboratoire). Présentation de la loi de WEIBULL, loi de type "puissance", modélisant l'influence de la dimension absolue sur la distribution de la résistance mécanique en chaque point d'un matériau dont le comportement est d'autre part décrit par les théories de : l'élasticité avec contrainte limite, la plasticité, la mécanique de la rupture élastique linéaire (FEFM). Présentation de l'effet d'échelle, indépendamment de l'effet dimensionnel et introduction de l'influence de l'effet dimensionnel déterministe sur le comportement à la rupture des matériaux quasi-fragiles, en caractérisant la zone d'endommagement par une longueur finie, marquant la transition entre le domaine de la plasticité modélisé par la loi "puissance" (effet dimensionnel) et celui de la mécanique linéaire de la rupture élastique puis introduction de l'analyse asymptotique de l'effet de taille et de la méthode de mesure des paramètres d'endommagement des matériaux (courbe en R et déplacement critique des lèvres de fissure). Présentation parmi de nombreux perfectionnements et extensions des théories déterministes, de la théorie énergétique (diffusion de l'énergie et redistribution de contraintes) de l'effet dimensionnel dans la zone de transition lors de l'apparition de la première fissure, de la propagation d'une fissure à partir du " fond " d'une fissure, d'une entaille, de zones de radoucissement post-pic ou de zones de ductilité. Commentaires sur d'autres effets dimensionnels tels celui de la zone de rupture (associé à la géométrie fractale). Historique bref des théories de l'effet dimensionnel et tendances récentes de la recherche en mécanique de la rupture.
Langue : Anglais

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2020