Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée lundi 1 juin 2020 

Document

Article

Titre : Réhabilitation en flexion, de piles de pont en caisson de section rectangulaire, endommagées par une simulation d'action sismique / Flexural repair of hollow rectangular bridge columns failed due to earthquake-type loading
Réf. ATILH n°43832
Source : Materials and structures
(2004)
Auteur(s) : CHENG CT.
et YEH YK.
et MO YL.
Mots clés : ARMATURE / BETON ARME / FONDS ATILH / PRISE RAPIDE / REPARATION / Ductilité / FLAMBAGE / Résistance traction flexion / Résistance traction / Ancrage / Pile pont / Hystérésis / MODELE REDUIT / ENDOMMAGEMENT / CONSTRUCTION PARASISMIQUE / Résistance cisaillement
Résumé : Materials and structures, FRA, 2004, 37, n 274, 717-723
Développement d'un procédé de réparation rapide de piles de viaducs, en caisson de section rectangulaire, endommagées par la rupture d'armatures principales ou par la fissuration et l'éclatement du béton d'enrobage (poussée au vide par flambement) de certaines armatures principales, sous l'action du tremblement de terre CHICHI ayant affecté en 1999, vingt ponts et viaducs à TAIWAN. Présentation du procédé de réhabilitation des piles : substitution des armatures principales habituelles par des barres d'armatures spéciales (en forme "d'os à moelle") couplées par manchonnage aux extrémités correspondantes des parties d'armatures principales conservées en place-de section variable épaissie aux extrémités des armatures et amincie dans la zone centrale afin de réduire de 5 % la capacité élastique de cette zone (limitant ainsi au "moment plastique limite" de la zone centrale le couple transmis aux fondations de la pile)-, pose des armatures transversales du caisson renforçant ainsi la résistance de la pile au cisaillement et confinant à coeur le béton des poteaux noyés ainsi formés dans l'épaisseur du caisson, pose ou collage sur les parements conservés (sans injection des fissures) d'un chemisage périmétrique en acier, d'épaisseur variant de 1 à 2,5 cm, assumant les fonctions de confinement du caisson et de coffrage du béton d'enrobage périmétrique coulé en place, puis bétonnage de l'enrobage de la pile avec un béton à prise rapide. Influence de la réparation rapide sur la résistance à la traction-flexion, la résistance au cisaillement, la rigidité et la ductilité des piles, la loi de comportement charge-déplacement et son hystérésis (avant endommagement puis après réparation) de deux piles "caisson creux", en vraie grandeur (1500 x 1500 mm, épaisseur des parois 300 mm, hauteur 7000 ou 5000 mm) et de trois modèles réduits de piles (section 500 x 500 mm, épaisseur du caisson 120 mm, hauteur 2200 mm).
Langue : Anglais

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2020