Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée dimanche 24 janvier 2021 

Document

Article

Titre : Essai ultrasonique non linéaire pour la détection d'endommagements précoces du béton à partir des paramètres de vitesse d'impulsion et de résonance / Nonlinear ultrasonic testing with resonant and pulse velocity parameters for early damage in concrete
Réf. ATILH n°44123
Source : ACI materials journal
(2005)
Auteur(s) : STAUFFER JD.
et WOODWARD CB.
et WHITE KR.
Mots clés : BETON / FONDS ATILH / Rapport eau ciment / ESSAI NON DESTRUCTIF / Auscultation dynamique / ULTRASON / Microfissuration / Méthode mesure / Dimension / Norme ASTM / VITESSE / Fréquence oscillation / ENDOMMAGEMENT
Résumé : ACI materials journal, USA, 2005, 102, n 2, 118-121
Comparaison expérimentale de l'efficacité de trois méthodes d'auscultation non destructives (ou dynamiques) du béton par ultrasons, la nouvelle méthode à haute énergie étant fondée sur la non-linéarité de la dépendance entre la variation de la dimension géométrique maximale des endommagements du béton et les mesures de variation de l'amplitude de vibration des trois premiers harmoniques d'ondes ultrasoniques engendrées par une impulsion à haute énergie, les deux autres familles de méthodes non destructives étant normalisées (l'une selon ASTM C 597 basée sur la vitesse de propagation d'une impulsion d'ondes ultrasoniques et l'autre selon ASTM C 215 basée sur la mesure des fréquences fondamentales de résonance de l'un des trois modes de vibration : longitudinal, transversal ou en torsion) et bien adaptées à la vérification de l'intégrité de l'état de la microstructure d'un béton et à la détection d'endommagements de petites dimensions ; les mesures comparatives d'auscultation étant effectuées sur prismes (12,5 x 30,5 x 36,5 cm) en béton (de granularité 0/20 mm, formulé avec 3 valeurs du rapport E/C 0,50 ; 0,60 et 0,75 et conservés en atmosphère sèche de 7 à 28 jours avant chargement), affectés d'endommagements internes créés progressivement sous contrôle pour chaque phase d'auscultation, par chargements en compression/déchargements successifs jusqu'à la ruine du béton afin de modéliser des microfissurations induites aux âges précoces du béton par les phénomènes d'expansion thermique, de gonflements dus à la réaction alcali-silice ou à la corrosion électrochimique des armatures enrobées de béton, les phénomènes de déformations gênées de retrait plastique et de tassement du béton.
Langue : Anglais

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2021