Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée jeudi 4 mars 2021 

Document

Article

Titre : Essais de poinçonnement de dalles en béton armé et conséquences sur le dimensionnement / Punching shear testing of reinforced concrete slabs, and design implications
Réf. ATILH n°44170
Source : Magazine of concrete research
(2005)
Auteur(s) : PAPANIKOLAOU KV.
et TEGOS IA.
et KAPPOS AJ.
Mots clés : BETON ARME / FONDS ATILH / Recommandation / Résistance compression / RUPTURE / MODELISATION / DALLE / Dimension / Epaisseur / Capacité portante / DIMENSIONNEMENT / Résistance poiçonnement / EUROCODE / Résistance cisaillement / Loi comportement / TYPE ARMATURE
Résumé : Magazine of concrete research, GBR, 2005, 57, n 3, 167-177
Evaluation expérimentale et comparaison avec les prévisions fournies par deux réglementations internationales et en complément de deux rapports du CEB (1985) et de la FIB (FIP-CEB, 2001 : de l'efficacité d'une part de plusieurs dispositifs d'armatures de reprise des charges appliquées, concentrés et de résistance aux efforts de cisaillement supportés par des dalles en béton armé portant dans les deux directions et de l'autre, dans le même cadre de sécurité probabiliste, de maintenir un niveau équivalent de fiabilité des prédictions de chargement ultime de poinçonnement. Programme de recherche expérimentale portant sur des essais de poinçonnement de dalles carrées en béton armé (750 mm x 750 mm) reposant en partie médiane des quatre côtés, sur des appuis simples continus partiels (les quatre coins restant libres), soumises en leur centre, sur un disque de 150 mm de diamètre, à un chargement concentré orthogonal au plan moyen et en faisant varier les facteurs suivants : pourcentage (0,54 ou 1,08 %) d'armatures principales de flexion (de nuance 500 MPa et soudables), armatures-types de cisaillement (cadres fermés implantés dans la région d'application de la charge ou barres longitudinales relevées à 45 ° sur appuis dites barres "bateaux", avec éventuellement des armatures longitudinales supérieures ancrées individuellement), le pourcentage volumique (0 % c'est-à-dire aucune armature de cisaillement ou de 0,36 % à 0,38 %), le nombre de cadres ou de barres (à % volumique donné, le diamètre étant fixé au plus petit diamètre disponible à l'époque, soit 8 mm), épaisseur de la dalle (100, 150, 200, 250 mm), classe de résistance à la compression du béton (comprise entre 26 et 33 MPa). Présentation et validation par comparaison avec des résultats expérimentaux, de deux modèles analytiques d'estimation de la résistance au poinçonnement de dalles minces, sans armatures de poinçonnement : le modèle plastique (seconde version de NIELSEN) et le modèle empirique multiparamètres (STALLER) obtenu par régression multiple sur plus de 180 résultats d'essai de rupture de dalles par poinçonnement prédominant. Validation de ce modèle empirique pour des dalles armées transversalement.
Langue : Anglais

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2021