Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée jeudi 3 décembre 2020 

Document

Article

Titre : Méthode de mesure du seuil de déclenchement de la corrosion des armatures du béton par les chlorures / A method for measuring the chloride threshold level required to initiate reinforcement corrosion in concrete
Réf. ATILH n°44223
Source : Materials and structures
(2005)
Auteur(s) : NYGAARD PV.
et GEIKER MR.
Mots clés : ARMATURE / BETON ARME / CORROSION / FONDS ATILH / SECHAGE / CHLORURE / CAPILLARITE / Diffusion / Ciment blanc / Enrobage / Méthode essai / Essai accéléré / Humidité relative / Potentiel électrocinétique / Densité courant / Profil concentration
Résumé : Materials and structures, FRA, 2005, 38, n 278, 489-494
Mise en oeuvre d'une méthode de détermination accélérée du seuil de déclenchement (concentration du béton en ions chlorures) de la corrosion des armatures du béton armé par les chlorures, s'appuyant sur les phases de : surveillance de l'état de corrosion de six barres d'acier doux de 10 mm de diamètre implantées dans des éprouvettes (de forme spéciale évitant les corrosions parasites) en béton (320 kg/m3 de ciment Portland blanc CEM I 52,5 ; rapport E/C 0,45 ; teneur en air occlus 9 %) avec 5 valeurs d'enrobage comprises entre 5 et 25 mm, exposées à une attaque par les ions chlorures ; détermination en temps réel des profils de teneurs en chlorures et en humidité du béton au voisinage des armatures et notamment au cours de l'apparition des premiers signes de corrosion ; accélération de la pénétration des ions chlorures dans le béton par séchage à l'étuve des éprouvettes (durcies et armées) suivi d'une immersion partielle des éprouvettes dans une solution saline concentrée à 10 % (en masse) de chlorure de sodium, maintenue à la température ambiante de 22 °C afin de provoquer l'absorption des chlorures par succion capillaire (jusqu'à masse constante en environ 130 jours au maximum) suivie d'une diffusion des chlorures dans le réseau poreux du béton ; la profondeur d'immersion étant déterminée en fonction de la hauteur de succion capillaire, de l'enrobage de l'armature et de la valeur présumée du seuil de déclenchement de la corrosion (afin d'encadrer la valeur estimée du seuil par des profils extrêmes de pénétration des chlorures, les armatures étant par ailleurs soumises pendant la diffusion, à un gradient de potentiel électrochimique compris entre - 250 et + 250 mV, accélérant encore le transport ionique) ; surveillance de l'apparition du début de corrosion de l'armature en utilisant comme critère de déclenchement, une variation de 50 micro-ampères de la densité de courant de fuite enregistrée chaque heure.
Langue : Anglais

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2020