Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée lundi 28 septembre 2020 

Document

Article

Titre : Analyse expérimentale et analyse par éléments finis d'un cylindre creux soumis à de hautes températures / Experimental and finite element analysis of a hollow cylinder submitted to high temperatures
Réf. ATILH n°44513
Source : Materials and structures
(2005)
Auteur(s) : DAL PONT S.
et SCHREFLER BA.
et EHRLACHER A.
Mots clés : FONDS ATILH / HUMIDITE / PRESSION / Haute résistance / TEMPERATURE / Transfert chaleur / MODELE MATHEMATIQUE / MICROSTRUCTURE / PERMEABILITE / Fumée silice / Béton haute performance / Saturation / TRANSFERT MASSE / METHODE ELEMENT FINI / Perte masse / ENDOMMAGEMENT
Résumé : Materials and structures, FRA, 2005, 38, n 281, 681-690
Présentation des principales hypothèses de base d'un modèle du comportement d'un béton exposé à une température atteignant 250 °C, dans l'objectif de déterminer l'évolution de la température, de l'humidité, des contraintes et des déformations du béton, de la cinétique globale des réactions d'hydratation sous l'action de la chaleur, en couplant les phénomènes thermiques, hydriques (transferts de masse), chimiques et mécaniques ainsi que d'un modèle de l'évolution des caractéristiques physico-chimiques du milieu poreux et des propriétés mécaniques du béton, modèles implantés dans le code de calcul Hitecosp développé dans le cadre du programme européen BRITE Euram III "HITECO". Présentation d'un équipement d'essai exposant à une température maximale de 250 °C avec un gradient de montée en température de 5 K/heure, la face interne d'un cylindre creux (hauteur 1,50 m, diamètre extérieur 0,55 m, épaisseur de la paroi 0,30 m) en béton à " très hautes performances " (de type M100, formulé avec 377 kg/m3 de ciment Portland CEM I, 38 kg/m3 de fumée de silice, un rapport E/C de 0,33 et une granularité de 0/20 mm), revêtu sur sa face externe d'une peau métallique de 1 cm d'épaisseur limitant l'expansion radiale du cylindre, la fissuration du béton et les fuites de liquides ou de gaz et équipé de capteurs de pression et de thermocouples de type K. Comparaison de résultats de simulation numérique (maillage comportant 150 éléments plans) avec des résultats de mesures d'écoulements fluides en phase transitoire et en régime stationnaire (profils de pression des gaz et des liquides, pic de pression, profils de température interne, évolution de la microstructure et de la perméabilité, profils de teneur en eau et de saturation, transferts liquides et transferts gazeux, déshydratation et pertes de masse, endommagement) au travers du cylindre creux en béton à ultra-hautes performances, chauffé à partir des conditions ambiantes (température de 20 °C, pression de 101 325 Pa, hygrométrie du béton de 50 %) sur sa face intérieure, jusqu'à la température de 523,15 K, maintenue encore pendant 30 jours après obtention de l'équilibre thermique dans le cylindre.
Langue : Anglais

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2020