Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée mardi 24 novembre 2020 

Document

Article

Titre : Liaison entre barres crénelées et béton. 2. Influence de la corrosion / Bond between ribbed bars and concrete. 2. The effect of corrosion
Réf. ATILH n°44563
Source : Magazine of concrete research
(2005)
Auteur(s) : LUNDGREN K.
Mots clés : ARMATURE / BETON ARME / BETON / CORROSION / FISSURATION / FONDS ATILH / ADHERENCE / Essai arrachement ancrage / POUTRE / Expansion volume / INTERFACE / Enrobage / METHODE ELEMENT FINI / Ancrage / Profil concentration / Loi comportement
Résumé : Magazine of concrete research, GBR, 2005, 57, n 7, 383-395
Développement d'un modèle de corrosion des armatures en acier (expliquant l'évolution temporelle de l'épaisseur de la "couche des produits de corrosion" et introduisant plusieurs descripteurs de l'état de corrosion : profondeur de pénétration de la corrosion dans l'armature, épaisseur et volume des produits de corrosion, rayon de l'armature résiduelle, rayon d'encombrement de l'armature corrodée, pression d'expansion de la rouille sur le béton). Association du modèle de corrosion au modèle modifié du mécanisme de liaison béton/armature, en traction simple (l'armature et le béton étant modélisés par des éléments finis solides tridimensionnels, l'interface de liaison armature/ béton par des éléments finis spéciaux d'épaisseur nulle, le comportement de l'interface étant régi par une loi élasto-plastique et par la mécanique de l'endommagement). Comparaison entre des résultats de simulation (loi de comportement contrainte d'adhérence à l'interface acier béton-contrainte de traction dans l'armature, loi glissement relatif de l'armature dans sa gaine de béton-contrainte de traction dans l'armature) donnés par ces deux modèles et des résultats d'essais de fissuration du béton par corrosion des armatures noyées dans les éprouvettes d'essais d'arrachement et des poutres destinées aux essais de flexion circulaire (armées ou non transversalement). Etude à l'aide de ces modèles, de l'influence du type de corrosion (localisée ou uniformément répartie à la surface des armatures) et de la profondeur de pénétration de la corrosion dans l'acier (jusqu'à 300 micromètres), sur la configuration de la fissuration du béton d'enrobage des armatures. Mise au point de critères de sélection du type de maillage (tridimensionnel, à symétrie axiale) de l'interface, de l'armature et du béton à introduire dans chaque modèle aux éléments finis selon le type de corrosion envisagé, pour prédire le mode d'endommagement et de fissuration du béton ainsi que la résistance de l'ancrage. Influence de la corrosion uniforme et des armatures transversales disposées dans les éprouvettes d'essai d'arrachement, sur la longueur d'ancrage en traction et sur le mode de fissuration du béton d'enrobage de l'armature principale. Influence de la fissuration et de l'épaisseur d'enrobage (25 ; 35 ; 50 ; 76 mm) sur la longueur d'ancrage en traction et élaboration d'un critère de sécurité applicable au dimensionnement de l'ancrage des armatures dans les dalles en béton armé.
Langue : Anglais

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2020