Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée dimanche 24 janvier 2021 

Document

Article

Titre : Ciment de résistance précoce élevée, au phosphate de magnésium et aux cendres volantes / High-early-strength magnesium phosphate cement with fly ash
Réf. ATILH n°44632
Source : ACI materials journal
(2005)
Auteur(s) : DING Z.
et LI Z.
Mots clés : FONDS ATILH / HYDRATATION / CENDRE VOLANTE / Pâte ciment / Résistance compression / MICROSTRUCTURE / Finesse particule / Magnésie / LIANT HYDRAULIQUE / Chaleur hydratation / Hydrate / Ciment magnésien / Temps prise / Borate / MAGNESIUM PHOSPHATE / Béton jeune
Résumé : ACI materials journal, USA, 2005, 102, n 6, 375-381
Etude expérimentale en référence à un ciment sans cendres volantes, de la microstructure et de plusieurs propriétés d'un nouveau liant à base de l'un des deux types de magnésie calcinée puis éteinte (de finesses différentes et de teneurs respectives en oxyde de magnésium de 89,5 % ou de 71,5 %), de monophosphate de potassium, de borax en faible dosage, de fortes teneurs en ajouts de cendres volantes (de type ASTM C 618, classe F) avec un dosage de 10 à 60 % par rapport à la teneur en magnésie (conduisant aux caractéristiques : rapport molaire phosphate/magnésie égal à 0,25 ; rapport massique eau/liant maintenu égal à 0,17 ; rapport sable de quartz/liant égal à 1) : mécanisme de liaison physico-chimique entre la pâte de phosphate de magnésie et les grains de cendres volantes ; résistance à la compression et module élastique de mortiers de pâtes de liant aux âges précoces. Recherche d'un dosage optimal en cendres volantes, qui soit robuste eu égard aux teneurs variables en oxyde de manganèse du phosphate de magnésie. Influence de la finesse du phosphate de magnésie calciné et éteint sur le développement de la résistance à la compression de mortiers. Influence de la teneur en cendres volantes du liant de phosphate de magnésie sur la vitesse de prise, sur le dégagement de flux exothermique et sur l'évolution de la température interne au cours de l'hydratation de la pâte de liant. Identification des principales phases d'hydrates formés durant la prise de la pâte de liant et étude de la microstructure de la pâte au moyen de plusieurs méthodes d'analyses : diffraction de rayons X, microscopie électronique à balayage couplée avec l'analyse de la diffraction de rayons X par dispersion d'énergie et spectroscopie d'absorption infra-rouge à transformée de Fourier. Etude du rôle des cendres volantes dans la pâte de phosphate de magnésie et influence sur le remplissage des vides de la pâte et sur la liaison des cendres avec les hydrates formés.
Langue : Anglais

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2021