Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée mercredi 25 novembre 2020 

Document

Article

Titre : Influence sur les bétons, de la vibration due aux chocs / Effects of shock vibration on concrete
Réf. ATILH n°44665
Source : ACI materials journal
(2005)
Auteur(s) : KWAN AKH.
et ZHENG W.
et NG IYT.
Mots clés : BETON / FISSURATION / FONDS ATILH / VIBRATION / Essai choc / Recommandation / Résistance compression / Auscultation dynamique / ULTRASON / DEFORMATION / Age béton / Module élasticité / VITESSE / Résistance traction fendage / Résistance choc / ENDOMMAGEMENT
Résumé : ACI materials journal, USA, 2005, 102, n 6, 405-413
Etude expérimentale à l'aide d'une nouvelle méthode d'essai aux chocs, du comportement d'éprouvettes prismatiques en béton (100 x 100 x 500 mm) soumises aux vibrations engendrées par la chute axiale d'un marteau ; l'endommagement du béton étant estimé à laide de plusieurs essais : juste après le choc par comparaison des états antérieur et postérieur à l'impulsion puis à 28 jours (éprouvette de référence) par l'observation visuelle du développement de la fissuration des éprouvettes notamment de la fissuration transversale, par la mesure de la variation de la vitesse de propagation de trains d'ondes ultrasoniques dans les éprouvettes (fissurées ou non), par les mesures de la résistance à la traction par fendage (sur éprouvette cylindrique 150 x 300 mm), du module élastique statique et de la résistance à la compression (sur cube de 150 mm d'arête). Détermination de la résistance aux chocs aux échéances de 12 ; 18 heures ; 1 ; 3 ; 7 et 28 jours, de 198 éprouvettes représentant trois formulations de béton (de résistance à la compression visée à 28 jours de 40 ; 50 ou 60 MPa, d'affaissement au cône 75 mm, avec un dosage en ciment Portland variant de 307 à 436 kg/m3, un rapport E/C compris entre 0,47 et 0,69, des granulats fins ou grossiers de diamètre maximal 20 mm en granite concassé) puis, recherche de corrélations statistiques entre l'âge des bétons, les résistances à la compression ou à la traction par fendage. Détection d'un facteur principal d'influence (la capacité de déformation dynamique du béton en traction) sur la résistance du béton aux vibrations provoquées par les chocs et détermination de la capacité de déformation dynamique ainsi que de deux formes (vitesse ultrasonique ou capacité de déformation dynamique) de frontières du domaine de sécurité des constructions eu égard aux vibrations induites par les chocs, moins conservatives que les prescriptions antérieures.
Langue : Anglais

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2020