Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée dimanche 29 novembre 2020 

Document

Article

Titre : Corrélations entre essai d'arrachement et estimation de la résistance in situ : le projet européen de structure de bâtiment en béton / Pullout test correlations and in-place strength assessment : the european concrete frame building project
Réf. ATILH n°44667
Source : ACI materials journal
(2005)
Auteur(s) : SOUTSOS MN.
et BUNGEY J. H.
et LONG AE.
Mots clés : BETON ARME / FONDS ATILH / Essai arrachement ancrage / TEMPERATURE / Résistance compression / ESSAI NON DESTRUCTIF / Analyse statistique / Fumée silice / Béton haute performance / MODELISATION / CORRELATION / Conservation échantillon / Structure construction / Métakaolin / MATUROMETRIE
Résumé : ACI materials journal, USA, 2005, 102, n 6, 422-428
Evaluation de l'aptitude d'une méthode danoise non destructive, à l'estimation systématique durant la construction, de la résistance mécanique in situ aux jeunes âges (1 ; 2 ; 3 ; 7 et 28 jours) de six formulations de béton (de résistance à la compression à 28 jours variant de 47,2 à 102,8 MPa, comportant un dosage en ciment Portland compris entre 330 et 400 kg/m3, des additions éventuelles de microsilice ou de métakaolin et un rapport eau/liant variant de 0,25 à 0,53) mis en oeuvre dans le cadre d'un projet européen (au laboratoire de Cardington du British Research Establishment) avec des méthodes modernes d'exécution pour la réalisation en vraie grandeur d'une structure expérimentale de bâtiment de sept étages, en béton armé, dimensionnée en référence à l'Eurocode 2 ; la méthode danoise d'estimation de la résistance du béton à la compression, dénommée "lok test" étant dérivée de la méthode d'essai ASTM C900 estimant l'effort d'arrachement de picots métalliques attachés au ferraillage ou implantés à posteriori dans le béton frais. Construction de modèles statistiques linéaires et de modèles de type puissance expliquant à partir de la résistance à l'arrachement (variable d'entrée mesurée par la méthode danoise), la résistance à la compression mesurée soit à la presse sur cube conservé à l'air ou soit estimée à l'aide de la théorie de la thermomaturation à partir des mesures de l'évolution de la température interne d'éprouvettes cubiques conservées sur chantier, dans une enceinte adiabatique. Validation des modèles par comparaison de leurs prédictions avec les valeurs de la résistance à la compression mesurée sur cubes conservés dans l'enceinte ou in situ. Détermination au niveau de confiance de 95 %, de la largeur de l'intervalle de confiance de la prédiction des valeurs de la résistance à la compression obtenues à partir d'un échantillon de quatre éprouvettes ainsi que, des bornes des intervalles de confiance des estimations de la résistance caractéristique aux risques de 5 % puis de 10 %.
Langue : Anglais

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2020