Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée lundi 25 janvier 2021 

Document

Article

Titre : Fixation d'oxyanions de sélénium Se (IV/VI) par la pâte de ciment durcie et par des minéraux du ciment : étude par spectroscopie d'absorption de rayons X / Uptake of Se (IV/VI) oxyanions by hardened cement paste and cement minerals : an X-ray absorption spectroscopy study
Réf. ATILH n°44774
Source : Cement and concrete research
(2006)
Auteur(s) : BONHOURE Isabelle
et BAUR Isabel
et WIELAND Erich
et JOHNSON C. Annette
et SCHEIDEGGER André M.
Mots clés : FONDS ATILH / Spectrométrie absorption / Spectrométrie RX / Pâte durcie ciment / ETTRINGITE / Fixation / ADSORPTION / PH / Ciment résistant sulfate / OXYDOREDUCTION / Phase CSH / Portlandite / DECHET RADIOACTIF / SELENIUM
Résumé :

Cement and concrete research, USA, 2006, 36, n 1, 91-98
Etude sur des échantillons de liants hydrauliques de teneur en sélénium comprise entre 1200 et 8800 ppm, à l'aide d'analyses par spectrométrie d'absorption de rayons X (XAS) et par spectrométrie XAS-K-Se (XANES) sur cristal monochrome Si 111, des réactions d'oxydoréduction des cations métalliques de sélénium et des anions sélénates ou sélénites ainsi que des mécanismes de fixation des ions par la pâte durcie de ciment et par les principaux constituants de la matrice cimentaire (phases CSH, Portlandite, monosulfate et ettringite). Description de l'environnement local des éléments présents dans les systèmes cimentaires et des produits des réactions d'hydratation et de fixation (atomes voisins, nombre de coordination, distance de liaison). Préparation des échantillons à la température de 25 °C, sous atmosphère neutre d'azote (limitant les concentrations en O2 et CO2) avec des ciments résistant aux sulfates, des gels synthétiques de CSH (C/S de 1), de l'ettringite, des monosulfates, les solutions de sélénates et de sélénites étant obtenues par un procédé de dissolution, la pâte de ciment durcie, les phases CSH et CH étant pré-équilibrées avant l'expérimentation, dans une solution interstitielle simulée de ciment artificiel, présentant un pH de 13,3 pour éviter les interférences entre réactions de transformation de phases et processus de fixation.

Article disponible en PDF sur demande au Centre de Documentation

Langue : Anglais

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2021