Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée vendredi 17 septembre 2021 

Document

Article

Titre : Déformations endogènes des pâtes de ciment. 2. Influence du rapport E/C, des corrélations micro-macro et des valeurs de seuil / Autogenous deformations of cement pastes. 2. W/C effects, micro-macro correlations and threshold values
Réf. ATILH n°44777
Source : Cement and concrete research
(2006)
Auteur(s) : BAROGHEL BOUNY V.
et MOUNANGA P.
et KHELIDJ A.
et LOUKILI A.
et RAFAI N.
Mots clés : FONDS ATILH / Rapport eau ciment / HYDRATATION / TEMPERATURE / Pâte ciment / Retrait / Carbonation / MICROSTRUCTURE / Volume / Hydroxyde de calcium / GONFLEMENT / MODELISATION / Temps prise / Structure pores / Age matériau / AUTODESSICCATION
Résumé : Cement and concrete research, USA, 2006, 36, n 1, 123-136
Etude expérimentale de l'influence (phénomènes d'autodessiccation et de carbonatation) de cinq ambiances de conservation isotherme (de 10 à 50 °C), sur les mécanismes de déformation différées de pâtes de ciment Portland de type CEM I 52,5 (de teneurs respectives en C3A, C3S et C2S de 3,8 %, 70,2 %, 7,8 % et de 5,2 % de teneur en gypse) en vue d'établir des modèles de prédiction des retraits (précoce ou aux jeunes âges) du béton dans les 24 premières heures après le malaxage puis de prédiction du retrait potentiel (cinétique, valeur finale) à l'horizon de deux années. Suivi de l'évolution de l'état de la pâte de ciment en mesurant ou en estimant plusieurs indicateurs de la vitesse d'hydratation du ciment (degré d'hydratation, teneur en hydroxyde de calcium, temps de prise aux aiguilles de Vicat, taille des cristaux de Portlandite, rapport CaO/SiO2, épaisseur de la couche de CSH) et plusieurs indicateurs caractéristiques de la microstructure des pâtes de ciment (porosité au mercure et structure des pores dans l'étendue 3,7 nanomètres-60 micromètres, après séchage de pâtes par refroidissement). Influence du rapport massique eau/ciment (variant de 0,25 à 0,60) de la pâte de ciment, sur l'évolution au cours de l'hydratation, de plusieurs types de retrait (origine chimique, déformation endogène et retrait d'autodessiccation) en relation avec les caractéristiques de la microstructure des matériaux. Comparaison à la température de 20 °C, des mesures de retrait endogène volumique et endogène linéaire de pâtes de ciment, formulées avec un rapport massique eau/ciment de 0,25.
Langue : Anglais

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2021