Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée jeudi 1 octobre 2020 

Document

Article

Titre : Bétons autoplaçants exposés au feu / Self-consolidating concrete in fire
Réf. ATILH n°44938
Source : ACI materials journal
(2006)
Auteur(s) : REINHARDT HW.
et STEGMAIER M.
Mots clés : FISSURATION / FONDS ATILH / CALCAIRE / CIMENT PORTLAND / TEMPERATURE / Résistance compression / Ecaillage / POROSITE / CORRELATION / Filler béton / RESISTANCE FEU / ESSAI FEU / Perte masse / Béton autonivelant / Ciment Portland calcaire / Rapport eau liant
Résumé : ACI materials journal, USA, 2006, 103, n 2, 130-135
Etude expérimentale des propriétés résiduelles de huit formulations de bétons autoplaçants (constituées de ciments Portland ou Portland composés au fillers calcaires 32,5R ou 42,5R, d'additions de fillers calcaires ou de cendres volantes, avec un rapport eau/liant compris entre 0,33 et 0,71 et un agent de viscosité) présentant une résistance à la compression comprise entre 25 et 65 MPa, soumis comparativement à un béton conventionnel vibré et après séchage des éprouvettes cubiques (de 300 mm de longueur) durant 180 jours, à un essai de résistance au feu, en référence à la norme ISO 834 : propriétés du béton frais, résistance initiale à la compression à 28 jours (avant essai au feu) puis, au cours de l'essai au feu sur éprouvettes de BAP non chargées, suivi de l'évolution de la fissuration des éprouvettes, de la perte massique et de l'écaillage dus à la dessiccation ainsi que de la résistance résiduelle à la compression avant et après refroidissement des éprouvettes à la température ambiante. Comparaison des caractéristiques résiduelles des bétons autoplaçants avec celles des bétons de référence, vibrés. Influence de la porosité capillaire sur ces caractéristiques.
Langue : Anglais

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2020