Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée mercredi 21 octobre 2020 

Document

Article

Titre : Rhéologie de mortiers faiblement renforcés de fibres de carbone / Rheology of low carbon fibre content reinforced cement mortar
Réf. ATILH n°45363
Source : Cement and concrete composites
(2006)
Auteur(s) : BANFILL PFG.
et STARRS G.
et DERRUAU G.
et MCCARTER W. J.
et CHRISP T. M.
Mots clés : FIBRE CARBONE / FONDS ATILH / DOSAGE / Rapport eau ciment / MORTIER / VISCOSITE / Fluidité / Viscosimètre / TORSION / Ciment renforcé fibre / Charge cyclique / VITESSE ROTATION / Hystérésis / Elancement / Seuil écoulement / Résistance cisaillement
Résumé : Cement and concrete composites, GBR, 2006, 28, n 9, 773-780
Influence d'additions de fibres de carbone (diamètre 7500 nm, longueur comprise entre 3 et 12 mm, masse volumique 1800 kg/m3, dosage volumique en fibres variables de 0 à 0,5 %) dans la formulation de mortiers de ciment Portland CEM I (comportant un rapport eau/ciment de 0,4 ; 0,45 ou 0,50 ; un sable siliceux 0/2 mm ; un plastifiant-réducteur d'eau ; un dosage volumique en fibres de 0 ; 0,15 ; 0,25 ; 0,35 et 0,50 %), sur des propriétés rhéologiques évaluées en référence au modèle de Bingham, à l'aide du viscosimètre Viscomat NT (comprenant d'un bac cylindrique en rotation recevant le mortier ou le coulis et un agitateur à ailettes soumis au frottement du coulis (en mouvement de rotation) et maintenu fixe par un couple résistant, objet de la mesure, elle-même reliée par étalonnage au seuil d'écoulement et à la viscosité plastique du mortier) : mesure du couple résistant à vitesse de rotation imposée croissante puis décroissante entre 0 et 200 tours/min, seuil d'écoulement, viscosité plastique, raideur du coulis et région de brisure de la microstructure en formation pendant les premiers âges de l'hydratation. Influence du dosage et de la longueur des fibres sur le seuil d'écoulement et sur la viscosité plastique des mortiers fibrés.
Langue : Anglais

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2020