Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée dimanche 18 avril 2021 

Document

Article

Titre : Méthode de mesure de la conductivité par multi-électrodes pour évaluer la stabilité statique de bétons fluides et de bétons autoplaçants / Multi-electrode conductivity method to evaluate static stability of flowable and self-consolidating concrete
Réf. ATILH n°45864
Source : ACI materials journal
(2007)
Auteur(s) : KHAYAT K. H.
et VANHOVE Y.
et PAVATE TV.
et JOLICOEUR C.
Mots clés : FONDS ATILH / GRANULAT / Homogénéité / HYDRATATION / Béton fluide / Ouvrabilité béton / CENDRE VOLANTE / ESSAI NON DESTRUCTIF / Ciment Portland composé / Conductivité élecctrique / Fumée silice / STABILITE / Ressuage béton / SEGREGATION / Laboratoire - Equipement / Béton autonivelant
Résumé : ACI materials journal, USA, 2007, 104, n 4, 424-433
Elaboration d'une méthode expérimentale de détection rapide et non destructive (durant la phase dormante de l'hydratation du ciment) de la ségrégation des granulats dans la pâte de ciment (ou méthode d'évaluation rapide de la stabilité statique du béton) de 9 formulations de bétons fluides (affaissement de 70 à 240 mm au cône d'Abrams) et de cinq formulations de bétons autoplaçants (étalement au cône de 650 à 880 mm) en détectant par la méthode "multipaires d'électrodes", les variations de la conductivité électrique du béton induites à plusieurs niveaux dans la hauteur des éprouvettes cylindriques, par l'hétérogénéité du béton frais liée à la ségrégation des granulats et à répartition de l'eau de ressuage interne dans la pâte. Comparaison de la variabilité de conductivité électrique du béton frais, avec les indices tirés de la ségrégation réelle observée à l'aide d'un procédé d'imagerie des trajectoires des granulats dans la pâte fraîche et du dénombrement visuel des granulats, effectué à la surface de disques de béton durci, découpés après la prise, dans la hauteur des éprouvettes. Recherche de corrélations statistiques entre un indice de ressuage externe du béton et la variation de la conductivité électrique relevée durant les 20 min suivant le début de l'essai et traduites en un indice de ségrégation ou un indice d'homogénéité (déterminé à partir du pic de conductivité, 3 heures après le malaxage).
Langue : Anglais

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2021