Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée mercredi 27 janvier 2021 

Document

Article

Titre : Simulation numérique du processus d'hydratation et de développement de la microstructure de pâtes de ciment autoplaçantes comportant des fillers calcaires / Numerical simulation of the hydration process and the development of microstructure of self-compacting cement paste containing limestone as filler
Réf. ATILH n°46140
Source : Materials and structures
(2007)
Auteur(s) : YE G.
et LIU X.
et POPPE AM.
et DE SCHUTTER G.
et VAN BREUGEL K.
Mots clés : FONDS ATILH / Rapport eau ciment / HYDRATATION / TEMPERATURE / Pâte ciment / MODELE MATHEMATIQUE / MICROSTRUCTURE / Finesse particule / POROSITE / ETTRINGITE / Chaleur hydratation / Phase CSH / Portlandite / Addition calcaire / Structure pores / Béton autonivelant
Résumé : Materials and structures, FRA, 2007, 40, n 9, 865-875
Etude bibliographique du processus d'hydratation à partir de résultats expérimentaux (dégagement de la chaleur d'hydratation et décomposition thermique des produits de l'hydratation du ciment), de la distribution des phases solides (CSH, CH, ettringite, monocarbonate, monosulfate), de la porosité totale, de la structure poreuse et de la masse volumique, au cours de l'hydratation d'une pâte de ciment autoplaçante formulée avec un filler calcaire. Proposition de deux modèles analytiques de l'hydratation (loi d'Arrhenius) ou de développement de la microstructure de la pâte de ciment autoplaçante, établis à partir de résultats d'analyses chimiques et stoechiométriques de l'hydratation, de la cinétique d'hydratation du ciment en présence de filler calcaire (introduction d'un paramètre fonction parabolique empirique du rapport ciment/poudre) et des distributions granulométriques du ciment et du filler calcaire (loi de Rosin-Rammler). Comparaison de prédictions fournies par ces modèles avec des résultats d'essais sur une pâte traditionnelle de ciment (de rapport eau ciment de 0,48) et sur deux pâtes de ciment autoplaçantes formulées avec des rapports eau/ciment (E/C) respectifs de 0,41 ou de 0,48 et un rapport eau/poudre (E/P) de 0,27. Validation de ces modèles de simulation par comparaison avec des résultats expérimentaux.
Langue : Anglais

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2021