Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée mercredi 3 juin 2020 

Document

Article

Titre : Etude de propriétés liées à la durabilité de bétons à hautes performances comportant des niveaux élevés de remplacement du ciment par du laitier / A study on durability properties of high-performance concretes incorporating high replacement levels of slag
Réf. ATILH n°46519
Source : Materials and structures
(2008)
Auteur(s) : GUENEYISI E.
et GESOGLU M.
Mots clés : ARMATURE / CORROSION / FISSURATION / FONDS ATILH / CIMENT PORTLAND / LAITIER HAUT FOURNEAU / CHLORURE / Résistance compression / Laitier granulé / LIANT HYDRAULIQUE / DURABILITE / Béton haute performance / Absorption eau / Conservation échantillon / Perméabilité eau / Résistance traction fendage
Résumé : Materials and structures, FRA, 2008, 41, n 3, 479-493
Etude expérimentale de l'influence de l'interaction du taux massique de substitution (0 % ; 50 % ; 60 % ; 70 % ; 80 %) d'un ciment Portland turc CEM I 42,5R (norme TS EN 197-1) par un laitier granulé broyé des hauts fourneaux d'Iskenderum en Turquie (finesse Blaine 405 m2/kg, masse volumique absolue 2820 kg/m3, teneurs massiques 37,45 % en silice ; 34,83 % en CaO ; 11,8 % en Al2O3 ; 10,06 % en MgO ; 1,12 % en alcalins équivalents ; pertes au feu 1,7 %) dans un béton à hautes performances, dont les éprouvettes cubiques (arête 100 ou 150 mm) ou cylindriques (D 100 x H 200 mm) coulées en moules d'acier, sont conservées après démoulage à 24 heures et jusqu'à l'échéance d'essai en immersion dans l'eau ou en atmosphère contrôlée à 20 °C et 65 % HR, sur plusieurs propriétés liées à la durabilité de cinq formulations de bétons à hautes performances (ciment et laitier 400 kg/m3 ; E/L 0,40 ; sables naturels de rivière ou concassés, superplastifiant) : résistances à la compression (sur cube) et à la traction par fendage à 28 et 90 jours ; absorption en eau ; perméabilité aux chlorures (ASTM C1202 transfert de charge électrique durant 6 h sous 60 V à travers un disque 100 x 50 mm, plongé dans deux solutions de NaOH 0,3 N et de NaCl à 3 %) ; corrosion accélérée "en cellule" d'une armature D16 mm en acier, noyée axialement dans une éprouvette cylindrique en béton âgé de 28 ou de 90 jours. Analyse de la variance des résultats.
Langue : Anglais

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2020