Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée mercredi 2 décembre 2020 

Document

Article

Titre : Caractéristiques des pâtes de ciment et propriétés des bétons poreux / Cement paste characteristics and porous concrete properties
Réf. ATILH n°46548
Source : Construction and building materials
(2008)
Auteur(s) : CHINDAPRASIRT P.
et HATANAKA S.
et CHAREERAT T.
et MISHIMA N.
et YUASA Y.
Mots clés : FONDS ATILH / Rapport eau ciment / Malaxage / SUPERPLASTIFIANT / Plastifiant réducteur eau / Résistance compression / Pâte durcie ciment / VISCOSITE / CORRELATION / Durée / Vide d'air / BETON POREUX / Béton - Vibrations / Essai étalement / FRAGILITE / Seuil écoulement
Résumé : Construction and building materials, GBR, 2008, 22, n 5, 894-901
Etude des caractéristiques de pâtes de ciment préparées avec du ciment Portland, un agent réducteur d'eau, un superplastifiant, un rapport E/C compris entre 0,20 et 0,36, le malaxage s'effectuant à 50 t/min pendant 30 s puis à 200 tours/min durant 60, 150, 240 , 330 ou 420 s : étalement à la table à secousses, seuil d'écoulement, viscosité plastique, résistance à la compression, teneur en vide d'air déterminée par gravimétrie. Etude des propriétés d'éprouvettes cylindriques (100 x 200 mm) de béton préparé à partir des pâtes précédentes présentant un étalement de 150, 190 ou 230 mm, le malaxage de la pâte s'effectuant à 50 tours/min durant 240 s suivi après l'incorporation des gros granulats par un malaxage à 200 tours/min durant 90 s : évaluation, selon la méthode du Japan Concrete Institute, de la distribution de la teneur en vide d'air en fonction de la localisation sur la hauteur de l'éprouvette et de l'énergie de vibration appliquée durant 10 s (0, 6, 36, ou 90 kN m/m2) sur la surface supérieure d'éprouvettes ayant 15, 20 ou 25 % de vides d'air ; mesure de la résistance à la compression en fonction de l'énergie de vibration appliquée durant 10 s (0, 6, 36, ou 90 kN m/m2) sur la surface supérieure d'éprouvettes ayant 25 % de vides d'air. Proposition pour les bétons poreux d'une corrélation, déjà utilisée pour les matériaux fragiles, entre la résistance à la compression et la teneur en vides d'air.
Langue : Anglais

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2020