Site Web EMD Recherche simple Recherche avancée mardi 20 octobre 2020 

Document

Article

Titre : Retrait et fluage d'un béton à hautes performances (BHP) coulé dans des structures composites préfléchies. 2. Etude d'un cas réel / Creep and shrinkage of HPC in prebended composite structures. 2. In situ case study
Réf. ATILH n°47205
Source : Magazine of concrete research
(2009)
Auteur(s) : STAQUET S.
et TAILHAN JL.
et ESPION B.
Mots clés : FONDS ATILH / BETON PRECONTRAINT / PONT / FLUAGE / Retrait / MODELE MATHEMATIQUE / POUTRE / Béton haute performance / Age béton / Relaxation - Contrainte / Essai en place / Tablier pont / CONSTRUCTION MIXTE / Fléchissement / ACIER CONSTRUCTION / Loi comportement
Résumé : Magazine of concrete research, GBR, 2009, 61, n 3, 201-212
Comparaison des mesures instantanées durant les phases de chantier et des mesures différées au cours de 4 ans de service (loi de comportement contrainte-déformation au niveau des armatures et des fibres extrêmes de 2 sections droites (1/4 et 1/2 de la portée), redistribution des contraintes de fluage et de retrait du béton combinés à la relaxation de l'acier, transferts de chaleur et d'humidité durant l'hydratation du ciment) avec les prédictions de 4 modèles de comportement d'un pont ferroviaire belge (portée 26 m) en construction mixte acier-béton armé et précontraint, de section en U (les deux poutres rectangulaires de rive étant formées chacune, d'une poutrelle en acier de section I, pré cambrée en usine (par flexion ou laminage puis, écrouie dans le domaine élastique de l'acier jusqu'à disparition de la contre-flèche, par les chargements-déchargements successifs engendrés par les phases de construction), noyée dans le béton des poutres de rive, en béton armé, supportant sur l'aile intérieure du talon, le hourdis du tablier de pont (élancement 100) en béton armé et précontraint, par la disparition simultanée de la contre-flèche puis, le report direct et progressif sur le béton (de résistance en compression supérieure à 45 MPa sur cube de 150 mm) âgé de 40 à 62 heures, de l'effort de traction de torons droits non gainés (tendus à 1840 MPa) et noyés dans le béton du hourdis lors du bétonnage.
Langue : Anglais

André Tardy  © Centre de Documentation @ Ecole des Mines de Douai - 2002-2020